Un vent nouveau souffle sur la Route des arts et saveurs

Pour sa quatrième édition, qui se tiendra les 16 et 17 septembre, la Route des arts et saveurs fait peau neuve, avec une expérience de découverte renouvelée.

Subtil mélange entre l’art et les plaisirs culinaires, la Route des arts et saveurs offre une belle occasion de partir à la rencontre de nombreux artistes, artisans et producteurs de Portneuf. « C’est une façon de découvrir la culture portneuvoise d’une autre façon », explique Jeanne Couture, présidente du conseil d’administration.

Cette année, avec une équipe dirigeante qui a été entièrement modifiée, un vent nouveau souffle sur l’événement.

Plusieurs nouveautés sont au menu. Tout d’abord, un changement de date : la fin de semaine a été déplacée de l’Action de grâce à la mi-septembre et s’étale désormais sur deux jours au lieu de trois.

Ensuite, les organisateurs ont créé deux parcours. La « Route des rivières », qui s’étend de Saint-Ubalde à Neuville, au nord de l’autoroute 40, rassemble 10 lieux à découvrir. La « Route du Fleuve », qui borde le Saint-Laurent, compte 19 lieux. Parmi les différents lieux, on retrouve des ateliers d’artistes, des boutiques ou des fermes.

« Ces routes permettent non seulement de suivre un parcours préétabli, ce qui n’était pas le cas auparavant, mais aussi de mieux s’orienter », précise Maxime Naud-Denis, trésorier du CA.

ras2017_2

De gauche à droite : Jeanne Couture (présidente du CA), Tristan Fortin LeBreton (vice-président du CA) et Maxime Naud-Denis (trésorier du CA).

Aussi, trois « Phares » regroupent plusieurs exposants à la fois : le Théatre Les Grands Bois (Saint-Casimir), le Moulin Marcoux (Pont-Rouge) et le Domaine des 3 moulins (Neuville).

En tout, 43 artistes, artisans et producteurs prennent part à la Route des arts et saveurs cette année, soit près de 30 % de plus que l’an dernier. « Nous avons vraiment une belle diversité de participants », affirme Mme Couture.

Tout au long de la fin de semaine, des activités mettant en vedettes les savoir-faire et les produits locaux seront organisées de façon ponctuelle.

Créer une synergie

En plus de rassembler les différents acteurs régionaux en ce qui concerne l’art ou les saveurs, les organisateurs espèrent qu’une synergie s’opère entre tous les partenaires du milieu, que ce soit les organismes sans but lucratif ou les municipalités.

« L’un des buts, c’est d’attirer le plus de monde possible dans Portneuf », fait savoir M. Naud-Denis.

Dès l’année prochaine, les responsables de l’événement proposeront de nouveaux parcours. Il est également envisagé d’organiser des soupers thématiques.

Pour connaître tous les détails de la fin de semaine, dont la liste des participants, rendez-vous sur le www.routeartsetsaveurs.com.

ras2017

Plusieurs des participants de la Route des arts et saveurs 2017 posent devant La p’tite Brûlerie, à Deschambault-Grondines.