Les Fêtes gourmandes de Neuville bénéficient d’un soutien financier du gouvernement

Pour la 6e édition, qui aura lieu du 24 au 27 août, les Fêtes gourmandes Desjardins de Neuville (FGDN) se voient octroyer une aide financière de 12 000 $ du Programme de développement de l’industrie touristique du gouvernement du Québec. L’annonce a été faite le 7 août par Michel Matte, député de Portneuf, au nom de Julie Boulet, ministre du Tourisme.

Selon M. Matte, les députés en région ont pesé de tout leur poids afin que le Programme puisse soutenir de façon plus marquée les événements situés à l’extérieur des grands centres urbains.

Le Programme a été récemment révisé et, en janvier dernier, le gouvernement du Québec a augmenté à 110 millions de dollars le soutien financier accordé aux festivals et aux événements pour les cinq prochaines années.

fgdn2017_1

Michel Matte, député de Portneuf.

Dans la région de Portneuf, les Fêtes gourmandes ont été le seul événement à bénéficier de l’aide cette année. Parmi les critères de sélection, il fallait notamment disposer d’un budget minimum de 90 000 $. Le rendez-vous culinaire de Neuville pourra notamment profiter en 2018 d’une étude de provenance des clientèles et d’achalandage touristique subventionnée.

« Notre organisation est très fière de pouvoir bénéficier de cette aide financière du ministère du Tourisme, affirme Stéphane Rhéaume, président et directeur de l’événement. Cela confirme le positionnement des FGDN comme festival gourmand incontournable de l’été dans la région de la Capitale-Nationale et même au Québec. »

M. Rhéaume indique que la contribution et celles annoncées précédemment par les différents paliers gouvernementaux, que ce soit au niveau municipal, régional, provincial ou fédéral, ont permis d’atteindre une somme de plus de 80 000 $. Depuis la troisième édition, le montant des subventions a doublé, témoignant du succès que rencontre l’événement phare de Neuville.

fgdn2017_2

Stéphane Rhéaume, président et directeur des Fêtes gourmandes Desjardins de Neuville.

Cette année, avec le 350e anniversaire de la ville ainsi que la nouvelle appellation réservée du maïs sucré de Neuville, les organisateurs espèrent pouvoir accueillir jusqu’à 35 000 visiteurs.

« Après six années, on peut vraiment dire que les Fêtes gourmandes ont atteint une vitesse de croisière, et je suis persuadé que ce sera de nouveau un immense succès », ajoute Michel Matte.

Le banquet champêtre Mallette

Cette année encore, le banquet qui sera organisé le dimanche 27 août dans le cadre des FGDN  régalera les convives.

Un nombre record de 670 participants y prendront part. L’activité affiche déjà complet. « Les billets se sont envolés en moins d’un mois, déclare M. Rhéaume. Des habitués de l’activité n’ont malheureusement pas pu s’inscrire en raison de la forte demande, ce qui témoigne de la grande qualité du banquet. »

Le festin sera coordonné par le chef Jean Soulard, qui agira également à titre de porte-parole des Fêtes gourmandes. Le menu complet sera bientôt dévoilé sur le site Web de l’événement.