Exposition de Gaulle : 50 ans déjà : « Vive Donnacona ! »

C’était à peine quelques heures avant le célèbre « Vive le Québec ! Vive le Québec libre ! ». Mais cette fois c’était « Vive Donnacona ». C’était le lundi 24 juillet 1967. Le court passage à Donnacona du président Charles de Gaulle est rappelé dans le cadre de l’exposition « Commémoration Charles de Gaulle à Donnacona : 50 ans déjà », présentée jusqu’au 21 août au Relais de la Pointe-aux-Écureuils.

Parti de Québec le matin,  le convoi « de Gaulle », en route pour Montréal  via le Chemin du Roy, arrivait à Donnacona à 9 heures et y faisait un arrêt au son, bien évidemment, de l’hymne La Marseillaise. Sur le parvis de l’église Sainte-Agnès, devant les quelques milliers de personnes qui s’y étaient rassemblées, le maire Raoul Mathieu a souhaité la bienvenue à l’illustre visiteur, qui était entouré, notamment du premier ministre Daniel Johnson et du député provincial Marcel R. Plamondon.

Puis le cortège a repris la « route 2 » (aujourd’hui la route 138) pour cinq autres arrêts avant Montréal, soit à Sainte-Anne-de-la-Pérade, Trois-Rivières, Louiseville, Berthierville et Repentigny. Le soir même, à la surprise de tous, de Gaulle faisait résonner la fameuse phrase qui a tant fait jaser depuis, du haut du balcon de l’hôtel de ville de Montréal.

C’est toute la documentation conservée par le maire Raoul Mathieu, et à sa succession par son petit-fils Guy Marcotte, qui a servi à monter cette exposition, en plus de documents d’autres sources. Photos, affiches, articles de journaux, documents écrits et audio sont les grands éléments qui rappellent ce moment, historique entre tous, de la ville de Donnacona.

Les affiches, une réalisation du Montréalais Guy Bouthillier, du Mouvement national des Québécois, feront notamment l’objet d’expositions dans les autres villes visitées, en plus de Donnacona.

L’exposition de la Pointe-aux-Écureuils s’accompagne du buste du président français réalisé par le sculpteur de Donnacona, Fabien Pagé. Il s’agit du modèle en bois qui a servi à mouler le bronze qu’on trouve en face de l’hôtel Concorde sur la Grande Allée à Québec.

Outre cette très intéressante exposition, rappelons qu’une commémoration de la visite présidentielle aura lieu le lundi 24 juillet entre 9 heures et 10 heures, sur la parvis de l’église Sainte-Agnès, soit le même jour, à la même heure et au même endroit qu’en 1967.

Un cortège parti de l’hôtel Concorde de Québec arrivera à Donnacona vers 9h15, et après ce rappel historique, prendra la direction des autres villes alors visitées. L’une des invités d’honneur sera la présidente du Mouvement national de Québécois et de Québécoises, Martine Desjardins. On pourra y entendre les allocutions présentées par le maire Mathieu et le général de Gaulle.

L’exposition et l’événement du 24 juillet sont les « phases 2 et 3 » de cette commémoration, puisque la première phase consistait en la réalisation d’un documentaire vidéo avec les témoins directs de la visite de 1967. Des témoignages émotifs, sous le signe de la fierté d’avoir vécu ce moment.

Comme l’explique bien celui qui a servi d’agent de liaison dans le montage de cette exposition, Pierre de Savoye, « les gens ont ressenti de la fierté, car à l’époque, les contremaîtres de l’usine de papier étaient des anglophones, alors que les « Canadiens-français » (on ne parlait pas encore des Québécois) étaient les manoeuvres, les porteurs d’eau. Le fait que le Général dise qu’on était capables de plus, capables de s’affirmer, qu’on avait notre place dans l’univers, ça a laissé chez ces gens un sentiment de fierté bien compréhensible ! »

Exposition « Commémoration Charles de Gaulle à Donnacona : 50 ans déjà », Relais de la Pointe-aux-Écureuils, 991, rue Notre-Dame, Donnacona, du mercredi au samedi de 12h à 20h et le dimanche de 12h à 17h.

de_gaulle_donnacona_maire

Jean-Claude Léveillé (maire) et Pierre de Savoye posent devant le buste de de Gaulle, lors de la conférence de presse de ce matin annonçant l’exposition

de_gaulle_donnacona1

Devant le parvis de l’église Sainte-Agnès

de_gaulle_donnacona2

Le général de Gaulle prononçant son discours. À droite sur la photo, le premier ministre Daniel Johnson et le député Marcel R. Plamondon

de_gaulle_donnacona3

Annick Toulgoat, petite-fille du maire J. Raoul Mathieu, remet des fleurs à madame de Gaulle.

de_gaulle_donnacona4

Des dignitaires attendent la visite du général de Gaulle sous la pluie.

Météo Portneuf