Legs des « Jardins du 150e » : utile, rassembleur, écologique et symbolique

« Il y a deux ans déjà, le comité avait pensé laisser quelque chose de trangible pour les 150 ans d’histoire de Pont-Rouge », nous confiait Simon Julien, membre du comité organisateur des Fêtes du 150e.

D’où l’idée d’un legs qui prendrait la forme d’un parc urbain baptisé Jardins du 150e, devant l’ancien couvent devenu hôtel de ville et centre communautaire.

« On a des gens qui sont ici depuis toujours, mais on a aussi un 30 ou   40 % de la population qui est arrivé ces dernières années, explique M. Julien. On cherchait quelque chose d’utile et de rassembleur ». Les infrastructures pour les jeunes sont nombreuses à Pont-Rouge, et celle-ci prend plutôt un caractère intergénérationnel.

Un espace écologique et symbolique parce qu’on a voulu l’endroit verdoyant, et qui représente « la prise de possession par les gens de Pont-Rouge d’un lieu qui fut longtemps privé, mais dorénavant propriété publique ».

« Situé au centre géographique de notre ville, nous voulions faire du terrain en face de Place Saint-Louis un lieu naturel et idéal pour les rassemblements citoyens, les fêtes municipales, les expositions et foires qui y trouveront un site parfait en termes d’espaces et de facilités », déclarait Simon Julien lors de l’inauguration.

Le comité a donc déposé une demande à Patrimoine Canada dans le cadre d’un projet estimé à 240 000 $. Patrimoine Canada a répondu favorablement en octroyant un montant de 102 000 $. Le comité des Fêtes avait prévu 35 000 $ pour ce projet, montants à quoi s’est rajouté le 1 % obligatoirement consacré à la culture dans un tel projet d’envergure. En outre, il va de soi que la Ville a fait les travaux de préparation du terrain en régie.

On a fait appel à un architecte paysagiste pour le design du parc. Notons qu’une piscine construite à l’époque de la communauté religieuse des Soeurs de Saint-Louis a été remise en fonction et accueille grands et petits à un coût minime.

Un kiosque permet de recevoir environ deux cent personnes dans le cadre de prestations musicales ou artistiques.

L’idée de recevoir des plus grosses foules pour un spectacle n’est pas abandonnée, puisque la partie de terrain du côté est pourrait éventuellement le permettre.

Au carrefour de la promenade Jacques-Cartier et du Centre Dansereau, le parc pourra aussi être le lieu d’une halte ou d’une visite via ces parcours.

La date d’inauguration officielle du 1er juillet soulignait à la fois le 150e du Canada et le 150e de Pont-Rouge. Plus de 500 personnes y sont assisté.

legs_150e_pont-rouge2 legs_150e_pont-rouge1 legs_150e_pont-rouge3