La SQ remet 3500 $ au CERF Volant de Portneuf

Hier le mardi 4 juillet, à l’hôtel de ville de Pont-Rouge, la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Portneuf a remis, en collaboration avec le comité des fêtes du 150e, un chèque de 3500 $ au Centre d’Entraide et de Ressources Familiales de Portneuf (CERF Volant). Ce montant avait été amassé au mois de mai lors d’un déjeuner-bénéfice.

« C’est notre façon à la SQ de montrer que l’on peut aider la population autrement que par une intervention policière », mentionne Martial Bolduc, agent en relations communautaires.

Le 21 mai dernier, la SQ de la MRC de Portneuf s’impliquait en organisant, de concert avec le comité des fêtes du 150e anniversaire de Pont-Rouge, son 5e déjeuner-bénéfice. Pas moins de 225 personnes avaient pris part à l’événement, placé sous le thème de la famille.

Le comité des fêtes du 150e avait suggéré de remettre les fonds récoltés au CERF Volant, un organisme communautaire qui offre des services aux familles de la région et qui fête cette année son 20e anniversaire.

« Nous avons été témoins, dans la réalisation de toute la grande organisation du déjeuner-bénéfice, d’un esprit communautaire hors du commun, et tout cela dans le but de soutenir le mieux-être des familles de la région », rapporte Nancy Dion, coordonnatrice du CERF Volant.

Les dons amassés doivent non seulement permettre de renouveler et d’améliorer les jouets et jeux disponibles dans la salle de jeux de l’organisme, qui est réservée aux jeunes enfants, mais aussi d’offrir un milieu de vie plus adapté aux enfants plus vieux qui viennent en visite supervisée rencontrer leurs parents. «  Cela va assurément faire le bonheur des enfants et des familles qui utilisent nos services », se réjouit Mme Dion.

Pour en savoir plus sur la mission et les services qu’offre le CERF Volant, consultez le www.cerfvolantdeportneuf.org.

Des organismes regroupés

La remise du chèque s’est déroulée à la Place Saint-Louis, où l’hôtel de ville ainsi que plusieurs organismes, dont le CERF Volant, se sont relocalisés.

« Lorsque l’on a fait l’acquisition du Couvent des sœurs de la Charité de Saint-Louis, l’idée était de regrouper les organismes dans un même lieu », explique Ghislain Langlais, maire de Pont-Rouge. « Je pense que ce sera une grande réussite, car au moins une trentaine d’organismes auront pied-à-terre à la Place Saint-Louis », précise-t-il.

Selon M. Langlais, cette proximité entre les différents organismes favorisera une meilleure coordination et suscitera une émulation bénéfique pour toute la communauté.