Saint-Raymond : un défilé mémorable

Dans le cadre de son 175e anniversaire, Saint-Raymond a renoué avec l’ancienne tradition des défilés de la Saint-Jean lors de la Fête nationale, le samedi 24 juin dernier. Plus de 300 figurants, des dizaines de véhicules et même plusieurs animaux ont pris part à une grande parade faisant revivre l’histoire de la ville, du début du 19e siècle jusqu’à nos jours.

Il est bientôt 14 h. Familles, amis et visiteurs de passage se rassemblent dans le centre-ville de Saint-Raymond. Malgré la présence de quelques nuages sombres à l’horizon, il fait un temps splendide et le soleil irradie les rues.

Le cortège doit s’ébranler depuis l’école secondaire Louis-Jobin, parcourir la rue Saint-Cyrille, tourner sur l’avenue Saint-Maxime et terminer sa course sur la place de l’Église, où se déroulera la suite des festivités.

Peu à peu, une foule compacte et joyeuse se masse sur les trottoirs. Certains ont été prévoyants et ont apporté chaises pliantes et parasols. On guette avec impatience l’arrivée du défilé.

Soudain, une clameur joyeuse s’élève. La tête du cortège apparaît au bout de l’avenue Saint-Maxime. C’est un véritable musée vivant et roulant de l’histoire raymondoise qui défile sous les yeux des spectateurs.

Le cortège est divisé en une quinzaine de volets historiques, qui représentent des périodes marquantes de la municipalité. Ainsi, les premiers thèmes de la parade laissent la part belle aux Hurons, aux pionniers ou encore aux colons irlandais.

Par la suite, l’emphase est mise sur le monde agricole et sylvicole. De vieux tracteurs, comme un Massey Harris de 1949, ainsi que de nombreux véhicules de collection se suivent les uns à la suite des autres.

Les événements marquants de l’histoire de la ville sont soulignés : les débuts de la politique municipale (1845) et du système scolaire (1870), le grand incendie (1899), la construction de l’église (1900), l’inauguration du cinéma (1947), l’ouverture de l’hôpital (1959) ainsi que celle du centre de ski (1974).

Le plus grand soin a été porté aux costumes ainsi qu’à la reconstitution de scènes de vie. On voit ainsi passer sur des remorques un conseil municipal du 19e siècle, une salle de classe ou encore une chambre d’hôpital. Le public apprécie grandement, en témoignent les applaudissements nourris.

Les derniers thèmes de la parade mettent l’accent sur le dynamisme de la ville, comme peut l’attester l’ouverture du centre multifonctionnel en 2010. Dans l’un des derniers véhicules ont pris place des membres du très actif Groupe Scouts et Guides, un symbole de la jeunesse raymondoise.

Ce défilé, qui restera gravé dans les mémoires, a su illustrer avec brio le thème du 175e anniversaire de la ville : Saint-Raymond, riche d’histoire, riche d’avenir.

Histoire de la ville de Saint-Raymond

Suite des festivités

Diverses animations et activités familiales ont été organisées après le défilé. La journée s’est terminée avec un concert hommage à la musique québécoise ainsi que par un feu d’artifice qui a attiré de très nombreux spectateurs.

Retrouvez ici la programmation des festivités du 175e anniversaire de Saint-Raymond.