Amélioration des parcs de l’école du Perce-Neige

La direction de l’école primaire du Perce-Neige à Pont-Rouge a dévoilé le 20 juin dernier les améliorations apportées à 4 de ses 5 parcs. Les différents travaux ont été réalisés grâce au soutien financier et humain de plusieurs partenaires.

« Les parcs se sont refait une beauté », se réjouit Céline Morasse, directrice de l’école de 842 élèves.

Deux modules de jeux ainsi qu’une balançoire de six sièges ont ainsi été installés. Aux dires de la direction, la balançoire affiche toujours complet. Aussi, l’aire de jeux des élèves de 1re année a vu son revêtement de sable remplacé par du paillis de cèdre. Enfin, du sable a été étendu dans deux autres parcs, afin de respecter les normes de sécurité des infrastructures.

« Ces améliorations s’inscrivent dans le cadre d’une réflexion globale sur l’organisation des récréations et de l’activité physique à l’école », explique Denis Chantal, directeur adjoint et maître d’œuvre du projet.

En effet, dès la rentrée 2016-2017, l’horaire des récréations a été modifié pour réduire le nombre d’élèves qui se retrouvent en même temps dans les parcs. «  Cela a eu comme répercussion une diminution importante des conflits à gérer lors de ces périodes », fait savoir M. Chantal.

Le directeur adjoint ajoute que l’achat d’un guide d’animation pour les récréations et la mise en œuvre des activités par une animatrice de Portneuf en Forme auprès des élèves avaient également contribué au dynamisme des cours de récré.

De nombreux partenariats

Les investissements pour améliorer les parcs, totalisant près de 40 000 $, ont été rendus possibles grâce au soutien de plusieurs partenaires.

La Caisse Desjardins du Centre de Portneuf a contribué à hauteur de 15 000 $ au projet, via le programme Fonds d’aide au développement du milieu.

L’équipe cycliste de Ciment Québec du Grand défi Pierre Lavoie a pour sa part remis 13 000 $.

Par le biais de son Programme Action, l’aluminerie Alcoa a fourni non seulement un appui financier de 3000 $, mais aussi un appui humain. En effet, une équipe de 36 bénévoles a consacré toute la matinée du 27 mai à étendre du paillis de cèdre dans le parc des élèves de 1re année.

La Ville de Pont-Rouge a apporté une contribution en machinerie et en main-d’œuvre qui représente 12 000 $.

Enfin, la direction de l’école a tenu a souligné l’implication de l’équipe des ressources matérielles de la Commission scolaire de Portneuf, qui a notamment fourni une expertise technique, ainsi que celle du comité École en forme et en santé, qui a contribué à la planification des projets et à l’analyse des besoins.

Bouger une heure par jour

Pour Luc Galvani, nouveau directeur général de la Commission scolaire de Portneuf, les récentes améliorations apportées aux parcs de l’école Pont-Rougeoise contribueront à permettre aux élèves de bouger au moins 60 minutes par jour, comme le souhaite le ministère de l’Éducation.

« Le gouvernement du Québec a de fortes ambitions et entend lancer dès la rentrée prochaine un programme qui doit permettre à terme aux élèves de bouger au moins une heure par jour, explique M. Galvani. Les améliorations des parcs de l’école à Pont-Rouge vont aider à atteindre cet objectif. »

Pour Céline Morasse, l’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices. « Nous allons poursuivre nos prochains défis en ayant des parcs de qualité », conclut la directrice.

amelioration_recre_2

Céline Morasse, directrice de l’école primaire du Perce-Neige, et Denis Chantal, directeur adjoint, dévoilent une plaque qui souligne l’implication des différents partenaires dans l’amélioration des parcs.