« Le Trône d’Irysie », le deuxième tome est sorti

La jeune auteure de Deschambaut-Grondines Marie-Claire Bouillé vient de lancer le deuxième tome de sa trilogie fantastique « Le Trône d’Irysie ». « Le Rebelle » poursuit l’histoire de ces adolescents choisis pour étudier dans une école spéciale où ils apprennent à se battre devant l’imminence d’une guerre.

Cette étudiante en traduction révèle que l’écriture a commencé quand elle avait environ onze ou douze ans. « Je ne sais pas trop comment ça a commencé, je pense que c’était à l’école alors qu’on faisait une activité d’écriture. J’ai eu une idée d’histoire, c’est comme ça que ça a commencé ».

Dans les grandes lignes, c’est donc cette histoire qui constitue la trame de la trilogie. « Mais ça a évolué beaucoup », dit-elle.

Ses grandes inspirations sont notamment les auteurs Anne Robillard (Les chevaliers d’Émeraude), Christopher Paolini (Eragon), et J.R.R. Tolkien (Le seigneur des anneaux).

L’auteure âgée de 19 ans aimerait bien éventuellement vivre de son écriture, tout en étant consciente que rares sont les auteurs qui y arrivent. Elle s’attend donc à se dédier aux deux métiers que sont la traduction et l’écriture.

« C’est une belle aventure, conclut-elle, ça a toujours été un rêve pour moi de publier des livres ».

Le livre de 368 pages est une réalisation des ateliers Borgia La Boîte à Outils de Saint-Raymond, alors que la couverture est l’oeuvre de Marie-Noël Bouillé, artiste-peintre et tante de Marie-Claire.

Ce deuxième tome sort un an et demi après le premier, et elle prépare déjà la conclusion de sa trilogie pour une sortie en 2018.

« Le Rebelle » est en vente à la librairie Donnacona, ou encore auprès de l’auteure au téléphone 418 286-4851.

Lisez aussi :

L’Héritier : premier roman de Marie-Claire Bouillé

marie-claire_bouillé_signature

Marie-Claire Bouillé en séance de signature lors du lancement du vendredi 2 juin au théâtre Élise Paré de l’école de musique Denys Arcand, en présence d’une quarantaine de personnes.