Le GDPL ovationné à Pont-Rouge

Le Grand défi Pierre Lavoie (GDPL), qui faisait une halte à Pont-Rouge le 16 juin dernier, a été triomphalement accueilli par près de 1100 personnes, dont 950 jeunes de l’école primaire du Perce-Neige et des environs.

En face du Centre récréatif Joé-Juneau, tout est prêt pour recevoir les vaillants cyclistes du 1000 km. Les animateurs sur la scène annoncent leur arrivée prochaine. Il ne reste que quelques minutes.

Subitement, une clameur se fait entendre. Ils arrivent ! Les élèves agitent frénétiquement leurs pancartes de soutien et brandissent bien haut leur bâton de hockey.

En tête du peloton, on retrouve Pierre Lavoie, avec le numéro « 1A » affiché sur le cadre de son vélo. Joé Juneau, hockeyeur de renom originaire de Pont-Rouge, le suit de près avec le numéro « VIP1 ».

Le temps est affreux avec un froid cinglant et une pluie intense, mais les visages sont souriants, que ce soit chez les cyclistes ou dans le public.

« Cela fait vraiment chaud au cœur lorsque l’on a la chance d’être accueillis de la sorte à l’arrivée d’une étape, surtout en étant trempés et gelés comme c’est le cas aujourd’hui, et que des enfants sont là sous la pluie avec leurs enseignants malgré tout », fait savoir Joé Juneau, qui participait à son 6e GDPL.

À titre de rappel, M. Juneau s’est énormément impliqué dans le milieu scolaire, que ce soit dans la région du Nunavik ou dans sa ville natale, avec notamment des programmes de développement des jeunes axés sur le hockey.



Après l’arrivée des cyclistes, Michel Brière, conseiller municipal, prend la parole : « C’est un honneur de vous recevoir, particulièrement en ce 150e anniversaire de Pont-Rouge. Avec le temps, la ville est devenue une véritable pépinière de talents, qui se démarquent dans le monde sportif, et cela, même à l’échelle internationale. »

Luc Alain et Mario Lemay, deux Pont-Rougeois qui prennent part au 1000 km, montent sur la scène et saluent la foule. « Vous n’avez même pas l’air brûlés, on dirait que c’est facile », plaisante l’animatrice. Les deux cyclistes font partie de l’équipe de Ciment Québec, qui amasse chaque année des montants record dans le cadre du défi.

Le peloton ne pouvait reprendre la route sans que le maître d’œuvre du Grand Défi prenne la parole. « On pédale pour vous, pour vos écoles au Québec », explique Pierre Lavoie. « C’est vrai qu’un médecin peut sauver des vies, mais un enseignant, ça sauve une société car ça éduque », ajoute-t-il.

Enfourchant son vélo, Pierre Lavoie salue une dernière fois Pont-Rouge, embrasse sa femme et s’élance vers Trois-Rivières, avec à sa suite des centaines de cyclistes regonflés à bloc par la ville.

D’après la Ville de Pont-Rouge, les participants du GDPL ont grandement apprécié l’accueil, l’organisation au quart de tour ainsi que les différents spectacles qui se sont déroulés durant leur étape. La Ville remercie d’ailleurs les nombreux bénévoles pour leur participation enthousiaste et efficace, et salue ses employés pour leur implication.

De saines habitudes de vie

Les élèves de l’école primaire du Perce-Neige avaient été sensibilisés par leurs enseignants, dès le mois de mai, à l’importance de saines habitudes de vie.

Avec leurs familles, les jeunes ont accumulé environ 357 000 Cubes énergie, ceux-ci représentant 15 minutes d’activité physique chacun. On parle donc de près de 90 000 heures pendant lesquelles les jeunes Pont-Rougeois ont bougé !

Le défi Cubes énergie, un programme piloté par Pierre Lavoie, vise à faire bouger les jeunes à la grandeur de la province.

Les 1000 km du GDPL se sont donc inscrits en continuité avec les efforts récents des élèves et leur ont montré concrètement ce que des adultes engagés peuvent faire pour assurer le bien-être des jeunes.

La 9e édition du 1000 km Grand défi s’est terminée à Montréal le 18 juin. Comme à l’accoutumée, chaque équipe de cyclistes inscrite devait s’associer à au moins une école de son choix pour l’inciter à s’inscrire au défi des Cubes énergie et pour exercer une forme de parrainage auprès des jeunes en matière de saines habitudes de vie. Tous les dons amassés dépassant le montant d’inscription sont retournés à l’école parrainée.

Pour en savoir plus sur le GDPL, consultez le site www.legdpl.com.