« L’effet Saint-Raymond » : 62 000 $ récoltés pour les élèves

Le 14 juin dernier est une journée à marquer d’une pierre blanche. L’équipe Boscus/Fasken du Grand défi Pierre Lavoie, qui parrainait les écoles de Saint-Raymond, a recueilli 62 000 $ pour les élèves. Ce montant record a été atteint grâce à une implication exceptionnelle de la part du milieu, notamment avec le défi lancé aux entreprises.  

L’entrée dans Saint-Raymond de l’équipe Boscus/Fasken et de Jean-François Dion, de l’entreprise Scierie Dion, a été pour le moins fracassante. Les 1200 élèves de l’école primaire de la Grande-Vallée et de l’école secondaire Louis Jobin ont accueilli les cyclistes en héros.

Sur la rue Saint-Cyrille, l’ambiance était euphorique. Ce grand moment marquera sans aucun doute l’histoire de la ville ainsi que la mémoire des jeunes. Par la suite, une haie d’honneur a été formée dans la cour du bâtiment Saint-Joseph, dans laquelle se sont tenus plusieurs discours chargés d’émotion.

« Je ne sais pas si vous l’avez vécu l’an passé, mais l’effet Saint-Raymond fait de nouveau des miracles, s’est réjoui Éric Deschênes, directeur adjoint de l’école primaire de la Grande-Vallée. Cette fois-ci, la barre a été mise encore plus haut. »

En effet, les écoles primaires et l’école secondaire Louis Jobin vont se partager un montant impressionnant de 62 000 $. L’argent sera investi dans des infrastructures et des activités destinées à promouvoir de saines habitudes de vie.

L’an dernier, l’argent a servi à aménager un local de psychomotricité, à faire bouger les élèves aux récréations et au service de garde, à acheter du matériel d’éducation physique, à aménager un module de jeu extérieur, à acheter un tableau indicateur, en plus de 26 vélos pour les élèves et de gilets pour les entraînements de groupes de hockey.

M. Deschênes a salué et félicité l’implication de Jean-François Dion, un des principaux acteurs de la campagne de financement. « L’équipe Boscus/Fasken a tellement apprécié sa venue l’année dernière qu’elle a renouvelé l’expérience », a indiqué, la voix tremblante d’émotion, M. Dion, qui s’est notamment dit fier de pouvoir travailler dans le domaine du bois, à Saint-Raymond.

De son côté, Luc Cousineau, de l’entreprise Boscus, s’est adressé aux élèves : « Tout ce que vous allez faire dans votre vie, si vous le faites avec engagement et avec passion, vous allez atteindre des résultats exceptionnels, comme aujourd’hui. »

Cubes énergie

Éric Deschênes a mentionné que les élèves de l’école primaire de la Grande Vallée étaient parvenus à récolter 565 000 Cubes énergie, une performance extraordinaire. À titre de rappel, un Cube énergie équivaut à 15 minutes d’activité physique en famille.

« Ce que vous avez de plus précieux, c’est votre corps, prenez-en soin, entretenez-le », a conclut M. Deschênes.