Front commun pour lutter contre la maltraitance envers les aînés de Portneuf

Alors que la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées approche à grands pas (15 juin), les membres de la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf ont dévoilé leur plan d’action pour l’année 2017-2018. Celui-ci a été présenté lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 1er juin dans les locaux de la Caisse Desjardins du Centre de Portneuf, à Pont-Rouge.

« Malheureusement, il existe de trop nombreuses situations d’abus financiers, physiques et psychologiques envers les aînés », explique Anne Picher, une avocate de formation qui a rejoint la Table des organismes en tant que simple citoyenne.

« J’ai été au fait de nombreux dossiers d’exploitation financière dans lesquels des personnes âgées ont été contraintes de tomber en faillite, de reprendre un travail ou de poursuivre en justice des proches pour récupérer des sommes volées », ajoute Mme Picher.

Les visages de la maltraitance envers les aînés demeurent encore peu connus ou méconnus. Par conséquent, le plan d’action 2017-2018 de la Table des organismes, déployé sur l’ensemble du territoire de la MRC de Portneuf, mise énormément sur l’information et la sensibilisation.

Le plan s’articule autour de trois objectifs : sensibiliser la population de Portneuf et les acteurs du milieu à l’égard du phénomène ; être en mesure de mieux cibler les personnes vulnérables et favoriser la concertation et le partenariat entre les organismes engagés depuis plusieurs années dans la lutte contre la maltraitance.

De nombreuses activités de sensibilisation

Le 15 juin prochain, environ 1000 rubans de couleur mauve seront distribués avec un petit carton d’explication dans les caisses populaires, les pharmacies ou encore les résidences privées pour les personnes âgées. La population sera invitée à se montrer solidaire en portant le ruban, symbole de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées.

Par ailleurs, la Table des organismes entend être présente sur des panneaux publicitaires, réaliser plusieurs sorties médiatiques et organiser des conférences. Ainsi, toujours le 15 juin, la Caisse Desjardins du Centre de Portneuf tiendra une conférence sur l’exploitation financière des aînés et les différents outils permettant d’y parer.

« Chaque action menée par les organismes constitue le maillon d’un grand filet de sécurité mis en place dans la région pour contrer la maltraitance envers les aînés », illustre François Blouin, du CIUSSS de la Capitale-Nationale (secteur Portneuf).

M. Blouin précise : « Les actions qui seront entreprises lors et autour de la journée du 15 juin ont été développées dans un esprit de concertation et de collaboration. »

Ligne Aide Abus Aînés

D’après le ministère de la Famille, la maltraitance est un problème social qui toucherait entre 4 et 7 % des personnes âgées vivant à domicile, ce qui représente, au Québec, entre 56 000 et 98 000 personnes.

Toute personne victime ou témoin de maltraitance envers les aînés peut contacter la Ligne Aide Abus Aînés en composant le 1 888 489-ABUS (2287). Pour en savoir plus sur cette ligne téléphonique provinciale, consultez le www.aideabusaines.ca.

contrer_la_maltraitance_envers_les_aines

Les membres de la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf sont :

Première rangée, de gauche à droite : Lyne Juneau (Office municipal d’habitation du Grand Portneuf), Renée-Claude Pichette (L’Autre-Avenue), Catherine Gendron (Caisses Desjardins du Centre de Portneuf), Jane Mitchell (CIUSSS de la Capitale-Nationale), Louise Roy (Le Halo), Sandra Lapointe (travailleuse de milieux de Portneuf), Anne Picher (citoyenne).

Deuxième rangée, de gauche à droite : Martial Bolduc (Sûreté du Québec), Vincent Hardy (travailleur de milieux de Portneuf), François Blouin et Harold Côté (CIUSSS de la Capitale-Nationale), Marie-Hélène Paquet (Le Vas-y).

Absents sur la photo : Véronique Bélanger (Mirépi), Robert Simard (Secrétariat aux aînés), Lucette Maihot (proche aidante) et Jacynthe Drolet (la Table de concertation des aînés de Portneuf).