Saut de puce et pas de géant pour La p’tite Brûlerie

En déménageant sur la rue de l’Église, La p’tite Brûlerie de Deschambault ne se retrouvera qu’à un saut de puce du Chemin du Roy, où elle a ouvert ses portes il y a six ans. L’entreprise de Mélanie Gagné fera cependant un pas de géant, au même moment, car elle pourra alors accroître sa production, agrandir sa boutique et servir sa clientèle dans un espace qui sera à la fois plus vaste et plus convivial.

À compter de juin, c’est dans la maison patrimoniale qui se dresse au 109, rue de l’Église et que plusieurs connaissent sous le nom de Salle des habitants que La p’tite Brûlerie offrira ses délicieux cafés. Ceux qui s’y arrêteront aimeront les déguster à l’une ou l’autre des vingt-trois places qu’on retrouvera à l’intérieur. L’été, une dizaine de chaises attendront également les clients sur la terrasse.

Si la passionnée de microtorréfaction de café qu’est Mélanie Gagné a pris la décision d’offrir un nouveau local à l’entreprise qu’elle a fondée, a-t-on appris, c’est que celui qu’elle partageait avec Julie Vachon Chocolats « est vite devenu trop exigu ». Il faut savoir que depuis sa création, à l’été 2011, La p’tite Brûlerie a connu un succès fou. « Il était impossible de répondre à la demande de café frais torréfié et les quelques tables réservées à la consommation sur place étaient nettement insuffisantes », nous a fait savoir Mme Gagné. Au départ, profitons-en pour rappeler que La p’tite Brûlerie avait pour mission « d’offrir aux résidents de la région de Portneuf des cafés d’origines variées torréfiés à deux pas de chez eux ». Aujourd’hui, sachez qu’elle torréfie quelque 16 000 livres de café par an et qu’elle emploie une personne à temps plein et deux à temps partiel. Sachez également qu’on retrouve ses cafés dans une trentaine de points de vente situés à travers la province.

Une fois qu’elle sera installée dans la Salle des habitants, La p’tite Brûlerie, promet la propriétaire, « proposera à sa clientèle des produits d’exception dans un lieu qui reflète à la fois la valeur patrimoniale de l’édifice et les valeurs modernes associées à la consommation responsable de produits alimentaires ». Cela n’a rien de bien surprenant quand on sait que Mélanie Gagné souhaite notamment voir son entreprise s’inscrire « dans les tendances actuelles […] de l’achat local et du commerce équitable ». Celle qui se fait une fierté de ne vendre que des cafés certifiés biologiques par l’organisme Québec Vrai, faut-il insister, est de ceux qui nourrissent d’importantes convictions en matière d’éthique et d’engagement citoyen.

À l’instar des autres commerces de proximité et du Marché public de Deschambault, il ne fait aucun doute que La p’tite Brûlerie saura attirer de nombreux visiteurs dans Portneuf au cours de la saison chaude. Du 1er juin au 1er septembre, l’endroit sera ouvert à tous les jours de 8h à 17h. Le reste de l’année, tous y seront accueillis du mercredi au dimanche.

Pour plus d’information, les curieux n’ont qu’à visiter le www.lpbcafe.ca ou la page Facebook La p’tite Brûlerie.

ptite_brulerie_mai2017_1

À compter de juin, c’est au 109, rue de l’Église qu’on retrouvera La p’tite Brûlerie.