Un déjeuner de la SQ pour les 150 ans de Pont-Rouge et le CERF Volant

Comme Pont-Rouge célèbre son 150e anniversaire, la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Portneuf a décidé d’en profiter pour y tenir son cinquième déjeuner-bénéfice, et ce, sous le thème de la famille. Ce sera l’occasion pour la SQ de se rapprocher des citoyens et pour le comité organisateur de verser des fonds au CERF Volant.

En conférence de presse, l’agent Martial Bolduc a effectivement dévoilé que le but du prochain déjeuner-bénéfice de la SQ de Portneuf était de renforcer le « lien d’appartenance » qui unit la population aux policiers de la région et d’appuyer financièrement le CERF Volant. Si c’est lui qui a eu l’idée de contacter le Comité des fêtes du 150e de Pont-Rouge, dans le cadre de cette activité annuelle, précisons que c’est le comité organisateur du déjeuner qui a choisi de donner un coup de pouce au Centre d’entraide et de ressources familiales de Portneuf.

Le dimanche 21 mai, sachez que c’est à la salle paroissiale de Pont-Rouge que les responsables accueilleront ceux qui voudront profiter de cette activité pour casser la croûte. De 9h à 13h, a-t-on appris, jusqu’à 400 repas pourraient être servis. Il sera possible d’acheter des billets à la porte s’il en reste, mais notez bien qu’on peut déjà s’en procurer au Dépanneur Yves, à l’hôtel de ville de Pont-Rouge, au poste de la SQ de la MRC de Portneuf de même qu’à la réception du CERF Volant. Le coût a été fixé à 15 $ pour les adultes et à 5 $ pour les enfants de six à douze ans. Les petits de cinq ans et moins pourront déjeuner gratuitement.

Comme « il a contribué de façon significative à l’implantation de la ressource dans Portneuf ainsi qu’à titre de président et bénévole du CERF Volant au fil des ans », il importe de mentionner que c’est à Roger La Rue qu’a été confiée la présidence d’honneur du cinquième déjeuner-bénéfice de la SQ. À l’instar des autres partenaires de cette activité, il espère que de nombreux de convives y prendront part et que d’importants profits seront réalisés. Considérant que le CERF Volant fait face à des défis récurrents en matière de financement, il va sans dire que Nancy Dion s’est, pour sa part, montrée fort heureuse à l’idée de voir l’organisme qu’elle coordonne toucher aux fonds que permettra d’amasser le déjeuner.

Pour ceux qui l’ignorent, il importe de rappeler que le CERF Volant a pour mission de « favoriser le mieux-être des familles de la région de Portneuf, particulièrement celles qui ont de jeunes enfants, par la valorisation, le soutien et l’enrichissement de l’expérience parentale tout en les accompagnant dans le développement de leurs enfants ». Il y a vingt ans, soit lors de sa première année d’existence, l’organisme a enregistré 346 présences et a offert ses services à 39 parents et 46 enfants. Au cours de la dernière année, nous a fait savoir Nancy Dion, ce sont 3 400 présences qui ont été enregistrées. Pas moins de 352 parents et 347 enfants ont alors bénéficié des services offerts par le personnel et les bénévoles du CERF Volant.

S’il est une dernière chose qu’il faut retenir au sujet du déjeuner-bénéfice de la SQ, c’est qu’il « entrait bien, selon le président du Comité des fêtes Michel Martel, dans le cadre du 150e » de Pont-Rouge. Bien entendu, il invite toute la population de Portneuf à y participer.

dejeuner_sq2017_1

L’agent Martial Bolduc est entouré de Nancy Dion, coordonnatrice du CERF Volant, Roger La Rue, président d’honneur du cinquième déjeuner-bénéfice de la Sûreté du Québec, et Michel Martel, président du Comité des fêtes du 150de Pont-Rouge.