Quand art naïf et liens riment avec santé mentale

La Semaine nationale de la santé mentale bat son plein et L’Arc-en-Ciel n’allait pas la laisser filer sans saisir cette occasion de sensibiliser les Portneuvois à l’importance de prendre soin de sa santé mentale autant que de sa santé physique. C’est ce qu’on a appris, hier soir, lors du dévoilement du projet « L’art naïf m’allume… et te soutient ».

Alors qu’un 5 à 7 festif animait la Maison de la culture Georges-Hébert-Germain, soulignons d’emblée que Bertrand Gignac, directeur général de L’Arc-en-Ciel, a lancé le bal des allocutions en rappelant que la Semaine nationale de la santé mentale avait cette fois pour thème « 7 astuces pour se recharger ». En tout temps, il s’agit d’agir, ressentir, s’accepter, se ressourcer, découvrir, choix et créer des liens.

« Créer des liens, a ensuite commenté M. Bertrand, en parlant de son équipe et lui, on est bons là-dedans ». À preuve, des dizaines de personnes étaient de la partie lors du lancement du partenariat inusité qui lie L’Arc-en-Ciel à un collectif de six artistes. La Capsantéenne Christine Genest est du lot et, bien entendu, c’est avec plaisir qu’elle a expliqué que « L’art naïf m’allume… et te soutient » allait permettre à sa bande d’appuyer financièrement l’organisme communautaire en santé mentale de Portneuf.

Sur un banc de bois qui a été réalisé par des Portneuvois qui prennent part aux ateliers de menuiserie de L’Arc-en-Ciel, a fait savoir Mme Genest, Isabelle Desrochers, Renald Brisebois, Kim Veilleux, Linda Isabelle, Isabelle Parent et elle-même se sont engagés à créer une œuvre d’art hors du commun. Du début du mois de juin au 30 juillet, le fruit de ce défi créatif sera exposé à la Galerie d’art Christine Genest. C’est aussi là que sera fait le tirage qui verra un chanceux ou une chanceuse gagner le banc sur lequel l’accordéoniste renommé Denis Côté aura aussi laissé sa trace. Pour acheter des billets en vue de ce tirage, les intéressés n’ont qu’à se rendre à la galerie de Mme Genest, qui se trouve au 57 A, route 138, à Cap-Santé, ou dans l’un des points de service de L’Arc-en-Ciel.

Pour Bertrand Gignac, sachez que ce projet collectif et artistique est de ceux qui dynamisent la communauté portneuvoise et qui ont de quoi améliorer la santé mentale de la population. Toutes les raisons sont donc bonnes de s’y intéresser de près. Pour plus de détails, n’hésitez pas à visiter la page Facebook L’art naïf m’allume. Les plus curieux y découvriront que ce collectif a créé une lampe en compagnie de l’humoriste Mario Jean, l’an dernier, et que les fonds qui ont alors été amassés ont été versés à la Fondation Mira.

Comme on ne le fera jamais assez, rappelons que la Semaine nationale de la santé mentale est une belle occasion de dissiper la confusion existant entre santé mentale et maladie mentale. Par ailleurs, elle voit toujours de nombreuses organisations proposer des moyens de maintenir et d’améliorer sa santé mentale. Entre autres, sachez que L’Arc-en-Ciel a choisi d’en profiter pour sensibiliser les personnes au fait qu’elles ont un rôle important à jouer dans l’amélioration et le maintien de leur propre santé mentale et de celle des gens qui les entourent. C’est ce que nous a confié Luce Assad, directrice adjointe de l’organisme.

Finalement, notez qu’il est possible de contacter l’équipe de L’Arc-en-Ciel au 418-285-3847 de même qu’à l’adresse info@larcencielportneuf.org. Visitez le  www.larcencielportneuf.org pour plus d’information.

semaine_sante_mentale2017_1

À la Maison de la culture Georges-Hébert-Germain, la Semaine nationale de la santé mentale a notamment réuni Luce Assad, directrice adjointe de L’Arc-en-Ciel, les artistes Isabelle Desrochers et Christine Genest, l’accordéoniste Denis Côté, Bertrand Gignac, directeur général de L’Arc-en-Ciel, et l’artiste Renald Brisebeois.

semaine_sante_mentale2017_2

Christine Genest et Renald Brisebois, du collectif « L’art naïf m’allume », ont profité du 5 à 7 pour laisser leur trace sur le banc qui sera bientôt exposé à la Galerie d’art Christine Genest.