Des becs sucrés et une nouvelle image pour l’Accorderie

Samedi dernier, c’est dans le cadre d’une sortie à la cabane à sucre que l’Accorderie de Portneuf a dévoilé sa nouvelle image et quelques renseignements intéressants au sujet de ses activités. Il va donc sans dire que les membres présents avaient tous hâte de se sucrer le bec alors que les porteurs de leur groupe d’échange de services dévoilaient qu’un vent de fraîcheur vient de souffler sur l’organisme.

Après avoir remercié l’Accordeure Johanne Martin, qui a généreusement accueilli ses pairs à La Coulérable, la coordonnatrice Christine Tanguay a profité de son plus récent passage en sol neuvillois pour dévoiler que l’Accorderie a rafraîchi ses outils de communication et qu’elle en a aussi de nouveaux. En effet, son site Web a eu droit à une refonte, les publicités envoyées aux journaux municipaux de la région ont été repensées, des nouveaux dépliants inspirés de ceux de l’Accorderie de Bordeaux ont été imprimés, une seconde page Facebook destinée aux AccordeurEs de Portneuf a été créée et deux vidéos promotionnelles seront bientôt mises en ligne.

Si Mme Tanguay n’a pas manqué sa chance de remercier les Accordeures qui ont mis l’épaule à la roue afin d’« assurer une plus grande visibilité de l’Accorderie de Portneuf » de même qu’« une meilleure compréhension de sa mission », sachez qu’elle a aussi remercié tous ceux et celles qui contribuent au développement de cet organisme qui regroupe aujourd’hui plus de 220 membres. Considérant que « l’Accorderie, c’est des projets dans un projet », elle a laissé entendre que ce nombre devrait continuer de croître au fil des actions qui seront entreprises pour que plus de jeunes et d’aînés, entre autres personnes, en rejoignent les rangs.

Au sujet des jeunes, a précisé Jason McCarthy en point de presse, l’Accorderie en compte quinze nouveaux parmi ses membres. Il s’agit de quinze étudiants en formation préparatoire au travail qui fréquent l’école Louis-Jobin et qui sont notamment prêts à faire de la peinture, du ménage et du jardinage dans le cadre des activités de l’Accorderie. Profitons-en pour répéter qu’au sein de cette organisation, les AccordeurEs font partie d’un système d’échange non monétaire basé sur le temps qui permet à tous de faire appel aux talents, aux habiletés et aux connaissances des autres pour répondre à leurs besoins. En plus de siéger au conseil d’administration de l’Accorderie, il importe de mentionner que Jason McCarthy étudie en techniques de travail social et qu’il complète un stage à Louis-Jobin. Si le projet-pilote mis en place cette année se déroule comme prévu, il a dévoilé que quelque vingt jeunes seront faits AccordeurEs à chaque année et qu’ils auront, du coup, l’occasion de développer des valeurs telles que le respect, l’esprit de coopération et la solidarité.

Quant au président Gilles Bouffard, c’est avec talent qu’il a rappelé que l’Accorderie est bien plus grande que la somme de ses parties. Après avoir comparé chaque AccordeurE à une corde de ukulélé, instrument dont il sait fort bien jouer, il a expliqué que c’est lorsque tous vibrent ensemble et qu’ils forment des accords qu’ils arrivent à faire quelque chose de beau. Avec ses 220 membres, a-t-il fait réaliser aux invités, l’Accorderie a de quoi créer une grande symphonie. C’est sans compter que l’organisme compte sur une coordonnatrice et un réseau de personnes-ressources qui veillent, comme autant de chefs d’orchestre, à ce que les AccordeurEs vibrent à l’unisson.

Avant d’être invités à aller déguster de la tire à l’extérieur, on retiendra finalement que ceux qui ont participé au rendez-vous printanier de l’Accorderie de Portneuf ont été informés que depuis sa création, en 2013, l’organisme a vu ses membres s’échanger plus de 2 040 services. « Dans le respect et la liberté », a tenu à faire savoir Christine Tanguay, ces mêmes membres ont donné 900 heures de leur précieux temps et ont lutté « contre la pauvreté et l’exclusion sociale en utilisant l’échange de services et l’éducation par la coopération ». Telle est d’ailleurs la mission de l’Accorderie.

Pour plus d’information au sujet de l’Accorderie, n’hésitez pas à visiter le www.accorderie.ca/portneuf et la page Facebook L’Accorderie de Portneuf. Vous pouvez également contacter la coordonnatrice Christine Tanguay au 418 326-1284.

accorderie_avril2017_1

La coordonnatrice Christine Tanguay (devant) et des membres de l’Accorderie ont profité du printemps pour se sucrer le bec.

accorderie_avril2017_2

Johanne Martin et Gilles Bouffard (à gauche), respectivement Accordeure propriétaire de La Coulérable et président de l’Accorderie, ont tous deux contribué au succès de l’activité printanière qui a vu plusieurs membres de l’organisme se réunir à Neuville.

Météo Portneuf