« Une image vaut mille mots » : Un hommage qui a ému Luc Plamondon

Vendredi dernier, le vernissage d’« Une image vaut mille mots » s’est déroulé en présence de celui qui a inspiré cet intéressant projet d’arts plastiques, soit nul autre que Luc Plamondon. À l’école Louis-Jobin, sachez qu’il s’est montré ému par les créations qui lui ont alors été présentées et qu’il a certainement eu droit à l’un des hommages les plus touchants de sa carrière.

Bien que son œuvre lui ait déjà mérité de prestigieuses récompenses, Luc Plamondon a effectivement trouvé qu’« Une image vaut mille mots » comptait parmi les plus belles d’entre toutes. Il faut dire que grâce à ce projet qui a germé dans la tête de l’enseignante Nancy Frenette, plus de cent jeunes de l’école secondaire de Saint-Raymond de même les élèves d’Éloïse Dion, enseignante de troisième année à l’école primaire du même patelin, ont découvert qu’ils partagent avec lui les mêmes origines.

Au cours de la cérémonie qui devait permettre à M. Plamondon d’en apprendre plus sur les différentes étapes qui ont mené au vernissage, on retiendra qu’Andréa Genois, enseignante qui a également contribué au succès d’« Une image vaut mille mots » avec ses élèves, n’a pas hésité à le qualifier de « repère culturel considérable ». En se montrant curieux et en réalisant des collages inspirés de ses plus grands succès, les élèves concernés, a-t-elle aussi expliqué, ont eu la chance d’apprécier l’importance du travail que ce célèbre artiste a accompli au fil de sa carrière. Du même coup, ajoutons qu’ils ont eu la chance de découvrir la Maison Plamondon et de réaliser que les rêves peuvent nous mener bien loin.

Tout au long de son plus récent passage à Saint-Raymond, les nombreuses personnes invitées au vernissage ont pu apprécier la générosité de M. Plamondon. En plus de prendre le temps d’échanger avec chacun de ceux qui ont alors voulu le rencontrer, il s’est montré fort heureux de répondre aux questions que des élèves avaient préparées pour lui. C’est ainsi que ces derniers ont appris que l’opéra rock Starmania est la création dont il est le plus fier, qu’il est encore très attaché à Saint-Raymond et aux souvenirs qu’il en a, qu’il aurait aimé être journaliste international et que c’est avec « Les chemins d’été » (Dans ma Camaro) que sa carrière de parolier a pris son envol. Dans la foulée du succès qu’a eu cette pièce, il a d’ailleurs renoncé au contrat d’enseignement qu’il avait signé après avoir étudier en langues.

Visiblement heureux de pouvoir entrer en contact avec ceux qui ont donné vie à « Une image vaut mille mots », Luc Plamondon est allé jusqu’à leur dire que ce projet devrait être breveté et exporté afin que plus de jeunes s’approprient les mots de paroliers et d’écrivains par le biais des arts plastiques. L’occasion s’y prêtant bien, il a aussi profité du micro qui lui a été tendu pour dire qu’il souhaite que la Maison Plamondon redevienne la maison de la musique qu’elle a longtemps été grâce à Mlle Augustine. Rappelons qu’il contribuera à la réalisation de ce souhait, en juin prochain, alors qu’il y sera de passage pour animer un atelier d’écriture de chansons.

Parlant de la Maison Plamondon, il importe de mentionner que c’est là que soixante-quinze des collages créées par les élèves de Louis-Jobin seront exposés cet été. Cela permettra à « Une image vaut mille mots » d’avoir encore plus de visibilité et à ceux qui y ont participé de célébrer, une fois de plus, le soixante-quinzième anniversaire de Luc Plamondon. Nous aurons sans doute la chance de vous en reparler.

Pour plus de détails sur ce projet, nous vous invitons à lire nos articles « Une image vaut mille mots » pour découvrir Luc Plamondon et « Une image vaut mille mots » se transporte au primaire. Visitez également la page Facebook Une image vaut mille mots.

luc_plamondon_mars2017_1

L’instant d’une photo, Luc Plamondon a posé en compagnie de tous les élèves qui ont participé au projet « Une image vaut mille mots ».

luc_plamondon_mars2017_2

Le vernissage de l’exposition a grandement ému Luc Plamondon. On le voit ici en compagnie de l’enseignante Nancy Frenette.

luc_plamondon_mars2017_5

La jeune Stephanie Toutan a eu la chance d’échanger avec Luc Plamondon. Ils ont notamment parlé de la pièce « La langue des anges » .

luc_plamondon_mars2017_3

Luc Plamondon s’est montré heureux de rencontrer ceux qui ont donné vie à « Une image vaut mille mots ».

luc_plamondon_mars2017_4

L’œuvre collective qui a été réalisée par les élèves d’Éloïse Dion a été dévoilée lors du vernissage d’« Une image vaut mille mots ».

Météo Portneuf