Collation Santé Portneuf : un 2e dîner bénéfice

En 2016-2017, ce sont 90 000 collations et plus qui auront été distribuées à 453 élèves du primaire et du secondaire dans les écoles de la région de Portneuf. Cette bonne action devenue essentielle dans notre milieu est l’initiative de l’organisme Collation Santé Portneuf. Parmi ses sources de financement, Collation Santé comptera sur la deuxième édition de son dîner spaghetti bénéfice du jeudi 13 avril au Centre multifonctionnel Rolland-Dion de Saint-Raymond.

L’événement était annoncé par la coordonnatrice Mélanie Martineau-Roy, en point de presse jeudi dernier au restaurant Le Mundial, partenaire important de cette cueillette de fonds. C’est en effet le chef Jean-François Drolet qui sera le maître-d’oeuvre du repas à être servi à quelque 300 convives, nombre de personnes qu’on espère y réunir.

Cause importante, car elle permet à de nombreux jeunes du primaire et du secondaire de ne pas arriver en classe le ventre vide. Ce nombre est passé à 453 en raison de l’ouverture du programme aux élèves du secondaire, qui sont 70 à y être inscrits. Les élèves des 19 écoles primaires et trois écoles secondaires en profitent.

Le dîner bénéfice du 13 avril a une porte-parole bien connue dans la région, soit la chef pâtissière Julie Vachon, qui on s’en souvient à reçu le titre prestigieux de Meilleure chef pâtissière 2016 pour la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec.

Un groupe d’une dizaine d’élèves de l’école secondaire Louis-Jobin s’implique dans l’organisation, notamment par la fabrication de quelque 400 suçons en chocolat sous la supervision de Mme Vachon, qui seront mis en vente le jour du dîner. Six autres élèves de l’école secondaire Saint-Marc viendront porter main forte lors de l’activité.

Le Carrefour Jeunesse Emploi, Mécanarc, les députés Michel Matte et Joël Godin, la Ville de Saint-Raymond, Borgia Impressions, les municipalités de Deschambault-Grondines, Sainte-Christine-d’Auvergne, Saint-Basile et plusieurs autres sont au nombre des partenaires.

Mentionnons l’implication de la Ferme de herbes folles, de Saint-Marc-des-Carrières, et de la ferme ancestrale Germain de Deschambault-Grondines, fournisseurs des viandes de boeuf et de cerf rouge qui serviront à la confection des sauces. La sauce au cerf rouge sera mise en vente dans le cadre de l’activité de financement.

Lors du point de presse, l’attachée politique de Michel Matte a confirmé la participation du député au sein de l’équipe qui servira le repas. « C’est une cause qui vient nous chercher, a déclaré Catherine Gosselin, et qui touche les gens de Portneuf. Ça nous tient à coeur ».

De son côté, la coordonnatrice du Marché public de Deschambault, Anne-Marie Melançon, annonçait l’intégration de produits de producteurs portneuvois dans les collations santé, produits que les fermes ont accepté de donner ou de vendre à bas prix à l’organisme. « Quatre ou cinq fermes ont collaboré à date », a-t-elle précisé.

Mentionnons que Collation Santé Portneuf a besoin d’un budget de 120 000 $ annuellement, le principal pourvoyeur étant Centraide, mais également la MRC de Portneuf et les activités de financement. L’an dernier, 150 personnes avaient assisté au repas pour des bénéfices de 7 500 $ incluant la participation des partenaires.

Le dîner du jeudi 13 avril sera servi de 11h à 13h au Centre multifonctionnel. Les billets sont en vente au prix de
15 $ (8 $ pour le 6-12 ans) au Mundial, chez Uniprix, de même que chez Tissus Manon de Saint-Basile.

En début de point de presse, Mélanie Martineau-Roy n’a pas manqué de souligner l’implication d’un groupe d’élèves qui ont remis les profits de leur entreprise mise sur pied dans le cadre d’un programme scolaire entrepreneurial. « Un beau geste, a-t-elle dit, qui prouve que dans Portneuf, on peut être solidaire ».

collation_santé_portneuf

Le chef Jean-François Drolet, la coordonnatrice de Collation Santé Portneuf Mélanie Martineau Roy, et quelques-une des élèves de l’école Louis-Jobin qui sont bénévoles dans le cadre de cet événement caritatif.

Météo Portneuf