Campagne Reste en vie : rendre Portneuf « cardio-sécuritaire »

Formation gratuite en RCR et en DEA et installation de défibrillateurs dans les guichets automatiques, voilà les deux grandes mesures mises en oeuvre afin de faire de Portneuf une région « cardio-sécuritaire ». La campagne « Reste en vie » a été lancée la semaine dernière à l’initiative de la Fondation des services santé et sociaux de Portneuf.

C’est dimanche prochain le 26 mars à la Maison des Générations du 12, rue Déry à Cap-Santé que le coup d’envoi de cette campagne sera donné. Lors de cette journée-événement, des formations en RCR (réanimation cardio-respiratoire) et en DEA (défibrillation externe automatisée) seront offertes gratuitement à tous les citoyens de Portneuf qui voudront s’en prévaloir.

Instructeurs, ambulanciers, pompiers, Sûreté du Québec et Forces armées sont autant d’intervenants d’urgence qui auront leurs kiosques, leurs véhicules et leurs mascottes, et offriront des démonstrations de leurs interventions.

On espère que les gens se présenteront en grand nombre, car tout citoyen qui a reçu la formation RCR-DEA peut faire la différence et sauver une vie en présence d’une personne subissant un problème cardiaque. Notez qu’il n’est pas nécessaire de s’inscrire au préalable. La journée du 26 mars sera suivie par une série de formations itinérantes dans les municipalités portneuvoises.

Parallèlement, la Fondation a fait l’acquisition de dix défibrillateurs à être placés en permanence dans les guichets automatiques des Caisses Desjardins, où ils seront disponibles en tout temps puisque ces endroits à caractère public sont ouverts à toute heure.

Les défibrillateurs seront installés dans les guichets automatiques de Donnacona, Neuville, Saint-Raymond, Portneuf, Saint-Basile, Deschambault, Saint-Ubalde et Grondines. Ces endroits ont été soigneusement choisis en fonction des municipalités qui sont munies ou non de défibrillateurs dans d’autres endroits accessibles.

Un neuvième défibrillateur sera accueilli par la Coopérative d’alimentation de Rivière-à-Pierre, alors que le dixième sera gardé dans les bureaux de la Fondation et mis à la disposition des organisateurs d’événements dns la région.

Notons également que la vente de chandail identifiés à la campagne Reste en vie seviront à assurer la pérennité du projet. Le chandail vendu au coût de 15 $ porte dans le dos un clin d’oeil à la célèbre chanson des Bee-Gees, Staying Alive, dont le fameux Ah ah ah ah est utilisé pour mémoriser le rythme du massage cardiaque.

« Portneuf deviendra un modèle à suivre pour les autres régions », a commenté le président de la Fondation des services santé et sociaux de Portneuf, Mario Alain, à propos de ce projet communautaire qui se veut sans précédent.

On trouvera les coordonnées, formulaires d’inscription, lieux et dates des formations, FAQ, images et vidéos, soit  tous les détails de la campagne, sur la page Facebook de la fondation (fsssp.portneuf) et sur le site web fsssp.ca.

Plusieurs partenaires se sont joints à cette campagne : Fondation Alcoa, qui a donné 15 000 $ pour l’achat des défibrillateurs; FPS Formation Prévention Secours inc; Martin Caron, paramédic-instructeur; les Caisses Desjardins de la région de Portneuf; Ambulance Guy Denis ltée; Dessercom; Groupe Radisson; Pro-Métal Plus (qui offre un défibrillateur à être tiré au sort parmi les groupes de neuf personnes et plus qui s’inscriront à une formation privée); et Promo-Dynamique. Les pompiers de Cap-Santé, la Sûreté du Québec et les Forces armées canadiennes apportent également leur particiption.

Un mot personnel

Pour de raisons évidentes, l’auteur de ces lignes était tout désigné pour servir de porte-parole à cette campagne. J’ai accepté avec empressement lorsque la directrice de la Fondation, Nathalie Lemaire, me l’a demandé. L’été dernier alors que le musicien que je suis donnait un spectacle à l’Agora du Pont-Tessier, j’ai été victime d’un arrêt cardiaque. L’intervention immédiate d’une personne récemment formée en RCR, aidée d’infirmières expérimentées qui étaient dans la foule, puis des équipes de paramédics et des personnels hospitaliers à Saint-Raymond et à l’Hôpital Laval, ont permis non seulement que je sois sauvé mais également que je ne garde aucune séquelle.

Mme Marylin Hardy, qui fait partie de mon groupe de musique, est cette personne qui a immédiatement entrepris les manoeuvre de RCR. Lors de la conférence de presse de jeudi dernier à la Maison des Générations, Mme Hardy a livré un touchant témoignage de son intervention.

campagne_reste_en_vie_lancement

Le président de la Fondation, Mario Alain, et le porte-parole, Gaétan Genois, entourés du représentant des Caisses Desjardins de Portneuf, Jacques Piché, et de Marylin Hardy, avec la mascotte Guéritou.

Météo Portneuf