Vendredi 7 avril à Donnacona : un Salon Contact Emploi nouvelle formule

C’est sous une nouvelle formule que se tiendra le 17e Salon Contact Emploi le vendredi 7 avril prochain. On constate tout d’abord que l’événement sera concentré sur une seule journée. Mais l’autre grande nouveauté est la mise en place d’un volet virtuel, où les chercheurs d’emplois pourront consulter la liste des postes disponibles affichés par les employeurs.

Ce volet virtuel précédera le Salon Contact Emploi présenté, comme chaque année, dans les gymnases de l’École secondaire Donnacona. Ainsi, dès le 31 mars et jusqu’au 6 avril, les chercheurs d’emploi pouront visiter le salon de façon virtuelle sur le site web contactemploiportneuf.com, prendre connaissance des entreprises présentes et des postes disponibles, et faire parvenir leur candidature par courriel aux entreprises de leur choix.

En combinant les deux formules salon physique et salon virtuel, on veut satisfaire tant ceux qui préfèrent les rencontres en personne que ceux qui aiment mieux les visites via le web.

Physiquement, le salon, qui se tenait prédemment sur deux jours, sera présenté le 7 avril de 10h à 21h. On répond ainsi à une demande des entreprises participantes qui trouvaient l’ancienne formule trop exigeante, notamment au niveau de la présence de leurs employés sur place.

Quarante-huit entreprises seront présentes et plus de 625 postes à combler y seront annoncés. Il y en avait 250 lors du salon 2016 et 300 en 2015. « On voit que les affaires reprennent », commente Alain Blanchette, d’Accès Travail Portneuf et membre du comité organisateur. On confirme d’ailleurs qu’il s’agit de vrais postes à combler, et non pas de banques de c.v. pour les entreprises.

Comme on a constaté une baisse de la proportion de visiteurs provenant de l’extérieur de Portneuf (20 % à 11 % en 2016), les organisateurs veulent redresser cette situation en attirant plus de chercheurs d’emploi des régions de la Capitale-Nationale et de la Mauricie. L’équipe du Salon Contact Emploi sera donc présente à la Foire de l’emploi de Québec des 31 mars et 1er avril, et accentuera la promotion du salon en région mauricienne. Notons qu’avec son taux de chômage plus élevé que celui de Portneuf, la Mauricie s’avère plutôt intéressante pour le recrutement éventuel de main-d’oeuvre.

Dans l’ensemble, on croit pouvoir approcher le nombre de visiteurs des années précédentes dans la seule journée du 7 avril, et on compte sur le site web pour faire exploser les visites en nombre absolu grâce à la fréquentation virtuelle du salon.

Par ailleurs, le site web contactemploiportneuf.com deviendra une plateforme permanente dédiée au recrutement de la main-d’oeuvre pour les entreprises portneuvoises. Les nouveaux postes disponibles sur le territoire de la MRC de Portneuf y seront affichés chaque semaine, et les chercheurs d’emplois pourront s’inscrire aux alertes en regard des emplois disponibles qui les intéressent particulièrement.

« On va donc s’assurer d’un bon trafic au niveau des chercheurs d’emplois », dit Alain Blanchette.

De leur côté, les employeurs y afficheront non seulement les emplois qu’ils veulent offrir, mais également les offres d’emploi et de stage à l’intention des étudiants. Le site sera facilement accessible sur les tablettes et les téléphones mobiles.

En outre, contactemploiportneuf.com deviendra un moyen d’information sur l’emploi, la formation, les affaires et le milieu de vie portneuvois.

Les partenaires financiers du Salon Contact Emploi sont Emploi-Québec, la MRC de Portneuf, et la SADC de Portneuf.

Pour le volet virtuel, le partenaire est Promutuel. « Encore une fois Promutuel s’implique dans le comté de Portneuf; notre plan est de s’investir dans notre région afin de faire une différence », déclarait le président de cet assureur, Michel Gauthier, lors de la conférence de presse de mardi matin.

« Je pense que la plateforme est une nécessité dans Portneuf », ajoute M. Gauthier. Citant son entreprise en exemple, « on a besoin de bons employés, et surtout de notre région, c’est important, pour nous c’est une différence fondamentale. C’est important de développer le comté de Portneuf, si possible avec les gens du comté de Portneuf ».

Notons enfin que la rareté de l’emploi est la chose que les entreprises redoutent le plus, le président de Promutuel l’a d’ailleurs confirmé lors du point de presse. « Je pense que vous frappez vraiment dans le mille », dit M. Gauthier à propos du salon.

De son côté, Alain Blanchette ajoute que depuis deux ans, le nombre de gens qui partent à la retraite est supérieur au nombre des diplômés des écoles. « Le marché du travail est en déficit. Les trois prochaines années vont être très déterminantes, et c’est pour ça que la plateforme arrive à point afin de permettre l’arrimage chercheur d’emploi et employeurs », exprime-t-il.

Selon Alain Blanchette, c’est dans les domaines de la métallurgie et de la santé que les besoins de main-d’oeuvre sont le plus criant dans Portneuf. Dans le cas du monde de la santé, on fait face au double défi des départs à la retraite et du vieillissement de la population qui fait que les besoins sont grandissants.

salon_contact_emploi_conf.presse1

Le comité organisateur de l’édition 2017 du Salon Contact Emploi Portneuf : Alain Blanchette (Accès Travail Portneuf), Nathalie Gagnon (Emploi Québec), Claire Fleury (Carrefour Jeunesse Emploi), Michel Gauthier (président de Promutuel), Guy Beaulieu (SADC de Portneuf), et Sandra Godin, coordonnatrice. Également sur le comité d’organisation : Guylaine Charest (Centre de formation) et Lucie Godin (MRC de Portneuf).