L’AF2R offre une nouvelle vitrine aux métiers près de la nature

Comme l’Association forestière des deux rives (AF2R) a pour mission de promouvoir l’importance de l’arbre et de la forêt auprès de la population, nul ne sera surpris d’apprendre qu’elle s’investit notamment dans la mise en valeur des opportunités de carrière en aménagement forestier, en transformation du bois, en protection de la nature et en récréotourisme. C’est d’ailleurs dans ce but qu’elle vient de lancer le www.touchedubois.org.

Ce site Web, soutient l’AF2R, promet de venir en aide aux jeunes en choix de carrière qui veulent « explorer des métiers près de la nature et retrouver rapidement les options qui peuvent davantage les intéresser ». Évidemment, c’est en consultant les différentes sections qui forment cette nouvelle vitrine que les intéressés sauront mettre la main sur « toute l’information pertinente » qu’ils recherchent.

La richesse de l’outil qu’est « Touche du bois », précisons-le, réside dans les témoignages, les vidéos et les liens qui le composent. Ces derniers devraient particulièrement plaire à ceux qui souhaitent étudier les différents programmes de formation des institutions d’enseignement de la province. De plus, le site fait une belle place aux « Métiers d’autrefois ». Une de ses sections met effectivement en lumière les métiers d’hier et, du coup, la passionnante histoire des camps forestiers québécois. Quiconque s’y aventurera doit donc s’attendre à découvrir, si ce n’est déjà chose faite, qu’il n’y a pas que des hommes qui travaillent dans le bois, qu’on ne scie plus les arbres à la main et que la drave ne voit plus personne se « tenir debout sur un billot en descendant la rivière sans veste de flottaison ».

Avec fierté, l’AF2R a dévoilé que le www.touchedubois.org « s’inscrit dans une campagne plus large de communication à l’œuvre dans la grande région de Québec ». Il faut dire qu’en ce moment, la relève n’est pas au rendez-vous pour plusieurs des professions ayant trait aux métiers de la forêt, du bois et de la nature. Il en est malheureusement ainsi, affirme l’organisme, même si « la forêt, tout particulièrement, présente des choix de carrière méconnus avec un excellent taux de placement ».

​Finalement, s’il est une dernière chose à mentionner au sujet de la vitrine que vient de lancer l’Association forestière des deux rives, c’est bien qu’elle a pu être développée grâce à une aide financière accordée en vertu du Programme d’aménagement durable des forêts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

touche_bois_af2r_mars2017

Une opératrice de machines de récolte (Photo : www.touchedubois.org)

Météo Portneuf