Donnacona en plein essor

Donnacona est en plein essor. En chiffres absolus, c’est la ville qui affiche la meilleure croissance dans la MRC de Portneuf ces dernières années. Entre les recensements de 2011 et 2016, sa population a augmenté de 917 habitants, disent les chiffres de Statistique Canada.

En comparaison, la population de Saint-Raymond a augmenté de 606 habitants pendant cette même période, celle de Pont-Rouge de 517 et celle de Neuville de 504.

Pour le maire Jean-Claude Léveillé, la proximité de l’autoroute permet un accès plus évident vers sa ville. Mais la quantité et la qualité des services offerts y sont pour beaucoup pour attirer de nouveaux résidents.

Ces commentaires, le maire Léveillé les émettait suite au Déjeuner des gens d’affaires de Donnacona du 24 février dernier. Cette huitième édition a été la plus grosse, puisque 192 personnes y ont pris part à la salle Donnallie.

Le but de cet exercice est de faire état des réalisations de 2016, et d’annoncer les projets d’infrastructure et d’aménagement de 2017. À ce chapitre, un nouveau développement résidentiel, un parc régional à l’embouchure de la Jacques-Cartier, et le réaménagement de l’hôtel de ville sont parmi les grands projets pour l’année en cours.

On compte également parmi les projets structurants à court terme, l’augmentation de la capacité de la station d’épuration, actuellement en cours et la réfection de l’avenue Fiset nord, qui se fera au printemps, en plus de l’éclairage intérieur et extérieur de l’aréna, une enseigne numérique, un sentier multifonctionel, le prolongement des sentiers cyclo-piétons dans les rues Savard et Huard, et des conteneurs semi-enfouis au club de golf Donnacona.

Revenons sur les travaux de l’hôtel de ville. Cette réalisation permettra une mise aux normes de ce lieu par excellence de la vie démocratique à Donnacona. Le projet de 2,8 millions, dont les deux tiers seront défrayés par le gouvernement provincial, dotera notamment l’hôtel de ville d’un accès pour les personnes à mobilité réduite, de gicleurs à incendie et d’un ascenseur.

Les travaux sont prévus durer six mois. Pendant cette période, les services municipaux seront relocalisés, et le conseil aura lieu à la salle Donnallie. Les rénovations se poursuivront jusqu’à la fin septembre.

Quant au nouveau développement résidentiel cité plus haut, son potentiel est de 250 terrains en zone densifiée qui permettront plus de 400 logements, ainsi que des espaces commerciaux bordant la 138. Les démarches sont en cours avec un « promoteur sérieux ».

Du côté du parc régional à l’embouchure de la Jacques-Cartier, il se fera en partenariat avec Cap-Santé. On a notament relancé l’étude de faisabilité d’une passerelle au coût de plus de 1,25 M$.

Toujours dans les cartons de la Ville, le projet d’un centre aquatique de 5,5 millions, projet pour lequel une demande de subvention de 3,7 M$ a été adressée à Québec. Donnacona sollicitera aussi le partenariat des villes de Neuville et Cap-Santé, et une entente avec la Commission scolaire de Portneuf pour l’acquisition du terrain.

Parmi les autres projets majeurs, mentionnons la réfection de six rues complètes (Leclerc, Sainte-Marie, Saint-Jules, Carré Fiset, Bertrand, Saint-Joseph, Rochon) qui touchera 190 résidences sur 2,5 km de rues pour mars 2018, un projet de 5 M$ qui profitera du programme FEPTEU. Eau, égout et pavage y seront renouvellés. « Ce sera le festival du cône orange », commente le maire.

Revenons sur 2016, qui a vu plusieurs réalisations être mises en oeuvre. La réfection de l’avenue Kernan a nécessité un investissement de 780 000 $. Tout le réseau souterrain de même que l‘asphaltage ont été refaits. La rue est désormais un peu plus étroite, ce qui a le double avantage de permettre l’ajout de verdure et de diminuer la vitesse de la circulation automobile.

Citons également le nouveau parcours de marche de 1,67 km (17 000 $) et le pavage très attendu de la route Sauvageau, un investissement de 77 500 $ qui a permis la réfection de 700 mètres entre la route 138 et la rue Notre-Dame.

Le maire Léveillé salue également la venue de nouveaux commerces, dont quatre installés dans le centre-ville, et l’agrandissement d’autres commerces, dont Santé dentaire Sara Leclerc qui a investi plus d’un million pour ses nouveaux locaux de la route 138.

Soulignons aussi la troisième phase d’agrandissement du Château Bellevue, la troisième phase de l‘immeuble locatif Logisco, et la reconstruction du barrage d’Algonquin Power au coût de 29 millions de dollars.

Finalement, le maire Jean-Claude Léveillé confirme son intention de solliciter un nouveau mandat à la mairie aux élections de novembre prochain.

hdv_donnacona2