L’aréna de Saint-Raymond dira au revoir au Fréon

Comme le gouvernement provincial a mis son Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 sur la glace au cours des dernières années, la Ville de Saint-Raymond a eu à se montrer patiente. Cela dit, cette période d’attente aura eu ses avantages, car le remplacement du système au Fréon de son aréna sera fait à un coût bien moindre qu’estimé au départ.

Selon le député Michel Matte, la « créativité et l’imagination » de Saint-Raymond lui permettront d’économiser plus d’un million de dollars. Il faut dire qu’à l’arrivée de Daniel Dion à la mairie de la municipalité, en 2011, cette dernière prévoyait dire au revoir au Fréon en investissant plus de 2 M $ dans le remplacement de son système de réfrigération. Alors qu’une nécessaire aide gouvernementale se faisait attendre, une « nouvelle technologie moins coûteuse » et répondant aux besoins de Saint-Raymond a pu être étudiée. Du coup, la valeur du projet, qui inclut l’achat de nouvelles baies vitrées, est passée à 912 000 $. Notez que l’aide n’est cependant destinée qu’au système de réfrigération.

En vertu du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22, Michel Matte a annoncé que Québec versera quelque 324 000 $ à Saint-Raymond. Il va sans dire que Daniel Dion s’est montré heureux de cette aide qui permettra à sa ville de cesser d’utiliser du R-22, gaz dont l’emploi sera d’ailleurs interdit au-delà de 2020. Dès l’automne prochain, a précisé le maire, c’est du HFO qui se retrouvera dans le système, soit un gaz qui « n’affecte pas la couche d’ozone ».

Avant que les travaux soient lancés, Daniel Boucher, surintendant aux bâtiments et conseiller aux nouveaux projets, a précisé que la Ville lancera un appel d’offres pour l’achat du système monobloc de réfrigération dont elle souhaite se doter. Elle en lancera ensuite un autre pour son installation. Si l’échéancier est respecté, la démolition de la salle mécanique, qui doit être entièrement refaite, débutera le 2 mai. Les travaux se poursuivront au cours de l’été et le nouveau système, a-t-on appris, devrait être mis en marche le 21 août. Le mois qui suivra sera amplement suffisant pour faire les ajustements qui pourraient être nécessaires avant que ce projet prenne officiellement fin, le 29 septembre venu.

Grâce à ce nouveau système et au HFO, ont fait savoir MM. Dion et Boucher, les milliers de personnes qui se rendent à l’aréna pour jouer au hockey, faire du patinage artistique et profiter du patinage libre auront toujours la chance de faire glisser leurs lames sur une glace bien ferme. Par ailleurs, elles n’auront plus à craindre l’annulation des activités qu’elles y pratiquent. Rappelons que cet hiver, une fuite de saumure a fait craindre le pire aux organisateurs du tournoi de hockey mineur. Heureusement pour eux, la vétusté du système actuel, qui est utilisé depuis quarante et un ans et dont l’état a forcé le développement d’un plan de prévention et de surveillance, ne sera bientôt qu’un souvenir.

Comme de nombreux autres aréna de la province, celui de Saint-Raymond a été construit au milieu des années 1970. Le temps ayant fait son œuvre, divers travaux y ont été effectués récemment. Entre autres, le système d’éclairage a été changé en 2005 et la toiture a été refaite l’an dernier. En conférence de presse, Daniel Boucher a fait savoir que la dalle de béton qui se trouve sous la glace devrait encore être bonne pour une période de quinze à vingt ans. C’est donc dire que l’aréna de Saint-Raymond, qui sera le seul de la région portneuvoise à avoir un système de refroidissement au HFO, aura bientôt complété sa cure de jeunesse.

À l’échelle de la province, mentionnons que Michel Matte a précisé que quatre-vingt projets ont fait l’objet d’une recommandation favorable dans le cadre du second appel d’offres qu’a lancé le gouvernement en juillet dernier. Ces projets nécessiteront des investissements totaux de près de 57 M $. Le député a aussi insisté sur le fait qu’un nouvel appel de projets sera lancé ce printemps. Comme les centres de curling peuvent également profiter du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22, il a dit espérer que les installations qu’utilise le Club de curling Portneuf pourront en bénéficier.

arena_st_raymond_mars2017

L’annonce du remplacement du système de réfrigération de l’aréna de Saint-Raymond a réuni Daniel Boucher, surintendant aux bâtiments et conseiller aux nouveaux projets, Michel Matte, député de Portneuf, et Daniel Dion, maire de Saint-Raymond.

Météo Portneuf