Des projets qui passionnent à l’école de Grondines

Dans le but que la communauté et l’école de Grondines tissent davantage de liens et qu’elles déteignent l’une sur l’autre, les élèves et une vingtaine de parents participent depuis quelques semaines aux Projets passion. Sans aucun doute, tous y gagnent déjà et peuvent témoigner des avantages que ces projets ont pour l’un des villages les plus charmants de Portneuf.

Alors que les quelque soixante-cinq élèves de l’école Saint-Charles-de-Grondines étaient plongés dans le monde fascinant des animaux, dans l’organisation d’un triathlon ou dans les joies du plein air, tout dépendant de leurs intérêts respectifs, Nancy Therrien nous a expliqué d’où viennent les Projets passion. En 2015, a-t-elle rappelé, c’est elle qui a piloté la démarche Design Thinking qui devait permettre à Grondines de développer « un projet d’école ouvert, rassembleur et à l’image de la communauté ». Elle a alors travaillé en collaboration avec le Comité de travail pour une école alternative à Grondines.

Cette démarche, a précisé Mme Therrien, une maman de Grondines qui est conseillère en formation et en développement organisationnel, a permis tant aux élèves et aux parents qu’aux enseignants et à la communauté de s’exprimer. En est ressorti un souhait commun, soit celui que les élèves puissent développer et faire fleurir leur « plein potentiel ». Pour y arriver, les enseignants, qui se sont montrés ouverts à l’idée d’avoir le soutien de la communauté et des parents de Grondines, ont dit vouloir miser sur l’apprentissage par projets. Question que ces derniers intéressent les élèves, on leur a demandé de parler de ce qui les passionne. C’est ainsi que les animaux, le sport et le plein air ont été identifiés comme étant les trois thèmes à retenir pour la première mouture des Projets passion. Cette importante étape complétée, vous savez déjà qu’une vingtaine de parents se sont dit prêts à s’impliquer pour assurer le succès des trois projets multiâges qui ont été mis en branle il y a environ deux mois.

Concrètement, sachez que c’est une fois par cycle de neuf jours que les Projets passion unissent les élèves de Grondines à leur communauté. À chaque fois, les parents prennent le relais des enseignants, qui demeurent tout de même présents, et contribuent à nourrir l’intérêt des jeunes pour l’école. Entre autres, on retiendra que les enfants qui s’intéressent aux animaux ont eu la chance de rencontrer un vétérinaire, en ont appris beaucoup sur les chiens et les chats et ont pu toucher à plusieurs petites bêtes. Alors que les amateurs de sport ont travaillé fort pour mettre sur pied un triathlon auquel participeront bientôt tous les élèves de Grondines (plus de détails en fin de texte), soulignons que les jeunes mordus de plein air ont fait une belle randonnée pour découvrir des pistes d’animaux, ont rencontré un trappeur et ont appris comment on fabrique un quinzee et un igloo.

Si on devine que les Projets passion permettent aux petits Grondinois de développer leurs compétences et leurs intérêts respectifs, ils font bien plus que cela. Selon Charles Laviolette, l’un des parents impliqués, ces projets sont certainement un outil de choix en matière de lutte au décrochage scolaire. À voir l’enthousiasme et les sourires des enfants, lors de notre passage dans leur patelin, force est effectivement d’admettre que les quatre périodes de deux heures qu’ils ont jusqu’ici vécues avec des membres de leur communauté leur ont permis de s’y lier davantage et d’apprécier grandement le temps passé à l’école Saint-Charles-de-Grondines.

En somme, précisons que les Projets passion se veulent un premier pas vers le projet d’école alternative que caressent bien des Grondinois.

Un triathlon pour couronner le tout!

Alors que se déroulera la cinquième et dernière période « passion » de l’école, le mercredi 1er mars prochain, tous les élèves seront invités à participer au triathlon hivernal que les jeunes passionnés de sport ont développé pour eux. À relais, les membres des équipes qui seront formées pour l’occasion auront à courir, à faire du ski de fond et à patiner. De belles performances sont à prévoir, car les élèves ont pu prendre un peu de temps pour se pratiquer à la fin de chacune des périodes qui a vu la communauté de Grondines s’investir dans son école.

Parlant de la communauté grondinoise, elle doit savoir qu’elle est invitée à profiter du triathlon qui se déroulera dans la cour de l’école pour venir encourager les enfants. De 9h à 11h15, ce sera certes un événement sportif à ne pas manquer!

projets_passion2017_1

À cette table, on préparait les médailles et le trophée qui seront remis aux gagnants du triathlon.

projets_passion2017_3

Les  animaux passionnent bien des enfants. Celui-ci nous a montré son joli rat.

projets_passion2017_4

Entre autres, les amateurs de plein ont découvert comment on fabrique un quinzee et un igloo.

projets_passion2017_2

Jeune élève se préparant au triathlon hivernal