Classique hivernale internationale : un programme chamboulé par dame nature

Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier avait tout un programme en fin de semaine, mais dame nature en a quelque peu chamboulé le déroulement. Le temps trop doux a fait que la grande patinoire où devait se dérouler la Classique hivernale internationale de même que le match Pro-Am n’offrait pas de bonnes conditions de glace.

Toutefois, le volet de la Fête de l’hiver a pu avoir lieu comme prévu. Les sentiers de glace et la deuxième patinoire ont permis la tenue des activités au progamme.

En plus des clubs régionaux comme les Diablos et le Campus Noroît, le volet international devait notamment recevoir des équipes pee-wee de Nouvelle-Écosse et de Grenoble en France.

Quant au match Pro-Am, il devait mettre aux prises des joueurs élites, dont plusieurs anciens de la Ligue nationale de hockey dont Yanick Lehoux, Pierre Lacroix, Pascal Leclaire, Claude Boivin, Alain Côté, Donald Brashear, en plus de représentants de partenaires, de comédiens, dont Hugo Giroux et Mathieu Baron, l’animateur Jeff Filion et le réalisateur Ricardo Trogi.

« On a une fin de semaine un peu spéciale, a dit le maire Pierre Dolbec en entrevue, mais malheusement on a une portion qui a été empiétée. On a été obligés de prendre la décision, à contrecoeur je vous l’avoue, d’abandonner la Classique hivernale puisque la glace est inutilisable ».

Il s’agissait de la troisième édition de la Classique internationale, jumelée pour deuxième année à la Fête hivernale.

Par ailleurs, depuis la construction du Pavillon Desjardins, le sentier de glace connaît un succès très important, avec de 6 000 à 7 000 visiteurs par fin de semaine, selon les chiffres donnés par le maire Dolbec.

« On a un des plus beaux sentiers de glace de l’est, c’est un endroit sublime », conclut-il.

 

classique_ste-catherine1