Sainte-Catherine se prépare pour sa Classique hivernale et sa Fête de l’hiver

Fruit d’une « grosse machine », la sixième Classique hivernale internationale de même que la Fête de l’hiver de Sainte-Catherine animeront bientôt le parc de glisse du Grand-Héron. Les 18 et 19 février, de nombreux joueurs de hockey seront invités à en profiter pour rivaliser d’adresse et la population, qui pourra évidemment les encourager, aura alors la chance de participer à de belles activités familiales.

En conférence de presse, Pierre Dolbec, maire de Sainte-Catherine et président d’Événements Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, a certainement parlé avec enthousiasme de la prochaine Classique hivernale. Le samedi 18 février, cet événement sportif d’envergure, a-t-il d’abord indiqué, débutera à 8h avec la mise en branle du volet international. Entre autres, ce dernier mettra en vedette les clubs régionaux des Diablos et du Campus Noroît de même que des formations provenant de la Nouvelle-Écosse et de Grenoble, en France. Selon M. Dolbec, ce pan du tournoi permettra à « plusieurs joueurs n’ayant pas l’habitude de se produire à l’extérieur » de vivre « une aventure mémorable ».

Le dimanche 19 février venu, la Classique hivernale connaîtra un nouvel envol, à 10h, alors que des équipes de niveau scolaire prendront d’assaut le parc du Grand-Héron. Les parties, qui se dérouleront en formule quatre contre quatre, verront notamment des porte-couleurs de l’école Saint-Denys-Garneau, du Collège Saint-Hilaire, du Séminaire Saint-François et de l’école Cardinal-Roy s’affronter. « À midi, nous a fait savoir, Pierre Dolbec, les jeunes feront place aux grands » et au retour de la rencontre Pro-Am. Le maire de Sainte-Catherine doit toujours décider s’il y prendra part en tant que gardien de but, mais plusieurs vedettes, gens d’affaires et anciens joueurs professionnels ont déjà confirmé leur présence. Sont du lot l’animateur de WKND Martin Dalair, l’ex-joueur des Coyotes de Phoenix Yanick Lehoux, l’ex-joueur des Blue Jackets de Columbus Pascal Leclaire et le gérant du IGA des Sources Alexandre Fortin. Les organisateurs promettent qu’on verra une « brochette intéressante » sur la glace.

Comme elle connaît toujours beaucoup de succès, la « course ultime sur glace » sera de nouveau au programme. Elle sera ouverture à toutes les équipes inscrites à la Classique hivernale, mais il importe de mentionner que la population pourra aussi s’y frotter au cours de la journée de dimanche. Cette activité devrait intéresser bien des familles qui pourront, tout au long de la fin de semaine, se rendre sur le site pour s’amuser dans des jeux gonflables, casser la croûte, manger de la tire d’érable (activité de financement de l’école Jacques-Cartier) et participer à un concours de sculpture sur neige.

Évidemment, Pierre Dolbec a profité du dévoilement de la programmation de la sixième Classique hivernale internationale et de la Fête de l’hiver de Sainte-Catherine pour remercier les collaborateurs et les partenaires qui contribueront à leur succès. Beau temps, mauvais, a-t-il promis, cette « invitation spéciale à venir  » respirer l’hiver à pleins poumons  » » plaira à ceux qui en profiteront pour se rendre en sol catherinois.

classique_hivernale_archives2016

Le volet international et le volet scolaire de la sixième Classique hivernale de Sainte-Catherine pourraient réunir jusqu’à huit équipes chacun.