Johanne Normand et Cathy Raymond vous invitent à changer votre monde

Alors que le vernissage de l’exposition « Terre d’accueil : j’honore, je protège et je réinvente… » battait son plein, le jeudi 12 janvier, c’est certainement avec ravissement que les visiteurs ont découvert les œuvres de Johanne Normand et Cathy Raymond. Il faut savoir que toutes sont le fruit de réflexions profondes et qu’elles ont de quoi faire naître une multitude de méditations nourricières.

Devant les curieux présents, Mmes Normand et Raymond ont été invitées à parler de la vision commune qu’elles partagent et qui se veut le fil conducteur de leur expo. S’inspirant de Gandhi, qui aurait dit « soyez le changement que vous souhaitez voir dans le monde », ces deux artistes et amies ont dévoilé qu’en cette période où se multiplient les grands bouleversements planétaires, elles ont décidé de créer un monde nouveau en faisant des changements dans leurs vies respectives. Pour y arriver, elles ont entamé une réflexion sur la Terre mère et tout ce qui nous unit à elle.

« Si nous critiquons les pays en guerre, les religions ou l’état de l’environnement, ont précisé les invitées de Culture Saint-Raymond, nous devons d’abord et avant tout voir si dans nos propres vies règnent l’harmonie, l’ouverture aux autres et le respect ». À cela, elles ont ajouté que « si nous désirons que la paix, l’amour et l’équité soit dans notre monde, c’est à nous de les créer ». Pour y arriver, elles ont martelé qu’il importe, toujours selon elles, de commencer « par nous-mêmes et notre environnement immédiat ».

Avec « Terre d’accueil : j’honore, je protège et je réinvente… », il importe de souligner que la Sergentoise Johanne Normand présente une série d’œuvres qui exprime différentes préoccupations qu’elle a. Ses scènes urbaines qui ne présagent rien de bon et qui annoncent ce qui attend la terre et ses habitants, si l’humanité s’entête « à vivre de façon déconnectée avec la vie », promettent de ne laisser personne indifférent. Il faut dire que ses villes inondées et autres créations qui témoignent de la « déconnexion évidente des humains avec la nature » ont toutes pour but de « toucher celui qui regarde soit par l’émotion, par l’énergie ou par la symbolique ». Vous ne serez pas surpris de lire que Johanne Normand « rêve d’un monde où la vie reprend sa place » et où « nous sommes conscients et honorés [que cette vie] nous habite ».

Quant à la Portneuvienne Cathy Raymond, dont la « démarche artistique questionne les notions d’équilibre et de bonheur au niveau de l’écologie humaine versus l’écologie naturelle », elle dit vouloir inspirer les visiteurs avec ses œuvres. Tout laisse croire qu’elle atteindra sa cible, elle aussi, car ces dernières débordent de vie. Entre autres, une famille dans son cocon, une femme enceinte entourée de loups qui hurlent à la lune et une « nature sauvage » recroquevillée comme une fougère naissante ont de quoi laisser songeur. À cela, ajoutons que Cathy Raymond étonne par sa pratique qui allie peinture, couture et design graphique et qui n’est certes pas étrangère au souci qu’elle a « d’habiter le monde autrement [et] de répondre au comment vivre bien ».

Toujours lors du vernissage de « Terre d’accueil : j’honore, je protège et je réinvente… », Étienne St-Pierre, coordonnateur à la culture et au centre multifonctionnel, s’est montré heureux que de plus en plus de personnes participent aux activités qu’organise Culture Saint-Raymond. Comme il le fait à chaque fois qu’il en a l’occasion, le conseiller municipal Étienne Beaumont a, pour sa part, salué la place grandissante qu’occupe la culture à Saint-Raymond.

Profitons-en pour indiquer qu’on peut en apprendre davantage sur Johanne Normand et son approche personnelle au www.creationsfiatmihi.com. Pour plus de détails sur Cathy Raymond et sa démarche, c’est au www.cathyraymond.ca que vous devez vous rendre. Notez finalement que leur exposition pourra être appréciée jusqu’au 24 février dans la verrière du Centre multifonctionnel Rolland-Dion.

terre_daccueil_janvier2017_3

Nature sauvage l, de Cathy Raymond (acrylique, fil sur toile)

terre_daccueil_janvier2017_2

View from the earth, de Johanne Normand (huile sur toile, collage sur toile et papier)

Météo Portneuf