Revengeance des duchesses : Portneuf est le duché d’Odile Pelletier

La Revengeance des duchesses, vous connaissez? Si vous posez cette question à la Raymondoise Odile Pelletier, elle risque fort bien de vous répondre que c’est « le pendant contestataire du phénomène des duchesses du Carnaval » et que c’est avec fierté qu’elle y participe cette année. Cela fait d’ailleurs d’elle la toute première duchesse de Portneuf!

À l’instar des huit autres duchesses qui donneront vie à la huitième Revengeance, Odile Pelletier a été retenue par le jury pour son humour, sa créativité et sa personnalité. Si elle s’est engagée à prendre part à une série d’activités, elle nous a confié que c’est surtout avec les diverses publications qu’elle signera pour le blogue de l’événement qu’elle en honorera la mission. Cette dernière, lit-on au www.revengeanceduchesses.com, est de renouveler l’image que se fait la population de Québec des duchesses, de proposer une nouvelle formule correspondant à la femme d’aujourd’hui, de favoriser l’émancipation des femmes en accompagnant les duchesses dans ce qu’elles veulent accomplir et de leur donner confiance.

La Revengeance des duchesses, on s’en voudrait de ne pas le souligner, c’est aussi l’occasion pour les participantes de mettre en valeur les différents quartiers de Québec. Grâce à la participation d’Odile Pelletier, vous savez maintenant que tout Portneuf sera également sous les feux de la rampe. Bien qu’elle ne puisse parler en détail de ce qu’elle publiera sur le blogue de la Revengeance, nous avons appris que l’architecture, la confiture, la culture et la nature de notre région sont autant de passions et de lignes directrices qui guideront la potentielle reine du royaume de Québec tout au long de cette aventure.

Si celle qui prendra bientôt sa retraite de l’enseignement a décidé de s’inscrire à la Revengeance, c’est évidemment que ce défi l’intéressait. De plus, « l’occasion a fait le larron ». Sachant que la fin de sa carrière approchait et qu’elle aurait, du coup, plus de temps libre qu’auparavant, c’est sans trop hésiter qu’elle a soumis sa candidature. Son dernier jour de travail, c’est plutôt bien calculé, tombera le jour même du lancement de la prochaine Revengeance.

Du 26 janvier au 10 février, la huitième réponse féministe simultanée qu’offriront les duchesses « revengeresses » au Carnaval de Québec pourra être vue, lue et entendue sur le site Web de la Revengeance. De plus, il faut préciser que les Portneuvois sont invités à visiter en grand nombre la page Facebook Odile Pelletier, duchesse de Portneuf de la Revengeance.

N’oublions pas de préciser que la prochaine reine de la Revengeance sera élue au hasard. Cela dit, ce sont les duchesses qui récolteront le plus de votes qui auront le plus de chances de voir les citoyens de Québec et des environs devenir leurs sujets. On peut voter une fois par jour, et ce, en se rendant sur le site Web de l’événement alors qu’il battra son plein.

Finalement, les plus curieux aimeront apprendre que les neuf duchesses (huit femmes et un homme!) qui ont été retenues cette année représentent le Vieux-Québec, l’île d’Orléans, Saint-Roch/Rock City, Lévis, Saint-Sauveur, Saint-Roch/Santa Rocka, Limoilou, Saint-Jean-Baptiste et, bien entendu, Portneuf.

odile_duchesse2017_1

Odile Pelletier est la duchesse de Portneuf de la Revengeance.