Neige en Fête : la 22e édition misera sur une formule gagnante

« On ne change pas une formule gagnante ». Tel était le préambule du président Denys Tremblay lors de la conférence de presse de dimanche dernier annonçant la 22e édition du festival Neige en Fête des 10, 11 et 12 février 2017.

C’est donc un Neige en Fête dans la tradition qui marquera notre milieu d’hiver.

C’est tout d’abord au Roquemont puis au centre Ski Saint-Raymond que la population sera conviée  le vendredi soir 10 février. Au Roquemont, l’inscription et le souper seront suivis du départ de la randonnée Clair de lune, dont la destination sera le centre Ski Saint-Raymond où immense un feu de joie et un feu d’artifice présenté à 22h réchaufferont et illumineront la fête.

« Le samedi est la journée de la grande randonnée », annonce le président. La randonnée « autoneiges » amènera les participants jusqu’au Manoir Saint-Basile, alors que les motoneiges antiques prendront le sentier jusqu’à l’endroit identifié comme le « Koweit ». Les randonnées seront d’environ 80 et 60 km.

Le tout se terminera par le souper et la soirée dansante au Centre multifonctionnel.

La journée du dimanche débutera par le déjeuner au Roquemont. Selon le désir populaire, la parade du dimanche reviendra au centre-ville. Une courte randonnée sera suivie du défilé avec arrivée à 11h. BBQ populaire (du Club 4×4), tours de snow et jeux gonflables compléteront la programmation. Les autoneiges et motoneiges seront en exposition dans le centre-ville jusqu’à 14h, les activités dureront jusqu’à 15h, et la circulation normale sera rétablie à 16h.

Le souper de clôture sera présenté à la Pizzéria Paquet à 18h.

Notez également que du 27 janvier au 13 février, Place Côte Joyeuse sera l’hôte de l’exposition d’une vingtaine de motoneiges antiques.

Un comité organisateur de 13 personnes et un comité de soutien de cinq personnes, en plus des bénévoles, seront responsables de la tenue de cette 22e édition, qui comptera bien évidemment sur la participation de dame nature.

« C’est un événement important pour Saint-Raymond, a dit le maire Daniel Dion, qui cadre bien avec les Fêtes du 175e anniversaire ». En même temps, a ajouté M. Dion, c’est un clin d’oeil aux inventeurs de ces machines qui ont permis de circuler sur la neige.

Daniel Dion a rappelé qu’il y aurait beaucoup de monde lors de cette fin de semaine festive à Saint-Raymond, puisqu’en même temps, soit le samedi 11 février, se tiendra l’activité Fort Blizzard dans le cadre du 175e. « Je pense qu’il va y avoir un surplus de population jamais vu », a-t-il exprimé.

« Saint-Raymond est un carrefour de la motoneige», a-t-il conclu, avant d’adresser ses félicitations à l’équipe de ce festival hivernal pour son immense travail d’organisation.

Programmation complète sur le site web neigeenfete.com

conf-presse_neige_en_fete

Autour du président Denys Trembay, membres du comité organisateur et représentants des partenaires et commanditaires ont pris place devant l’autoneige « B-12 » et la motoneige antique Ariens.