La MRC de Portneuf a trente-cinq ans

Comme elle a été créée le 25 novembre 1981, la Municipalité régionale de comté (MRC) de Portneuf vient de célébrer son trente-cinquième anniversaire. Pour l’occasion, nombre d’employés et d’élus, actuels et anciens, ont été invités à des retrouvailles qui ont certainement permis à tous de se raconter de bons souvenirs.

Lors d’une soirée qu’il a qualifiée de spéciale, le préfet Bernard Gaudreau s’est dit heureux de fêter les trente-cinq ans de la MRC de Portneuf et en a profité pour parler des origines de cette organisation. En effet, il a rappelé que c’est dans la foulée de l’adoption de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’urbanisme (1979) que les MRC ont vu le jour. À l’instar de plusieurs autres, celle de Portneuf, a-t-il précisé, a débuté ses activités le 1er janvier 1982.

Alors que Paul-Eugène Drolet, qui était maire de Neuville à l’époque, a été le premier préfet de Portneuf, sachez que Roger Dussault, Jacques Bouillé, Denis Denis, Michel Matte et Denis Langlois ont ensuite occupé le même siège. En plus d’affirmer qu’il considère comme un privilège le fait de leur succéder, Bernard Gaudreau a dit s’acquitter de son rôle de préfet « avec enthousiasme et une foi inébranlable pour les intérêts de Portneuf ».

Pour la petite histoire, il est intéressant de mentionner qu’avant la création de la MRC de Portneuf, la coordination supramunicipale, les services régionaux et l’administration des territoires non organisés étaient orchestrés par le conseil de comté de Portneuf, lequel avait été créé en 1855. Quand la MRC a pris le relais de ce conseil, elle devait s’occuper principalement d’aménagement du territoire. « Avec les années, a expliqué M. Gaudreau, de nombreux mandats ont intégré les services de la MRC ». Entre autres, elle veille désormais à la gestion des cours d’eau, au schéma de couverture de risques, aux loisirs, à la culture, à la gestion des matières résiduelles, au transport collectif, au tourisme, aux développements économique et rural, à la gestion des baux de villégiature et, depuis peu, à la gestion d’un parc régional et de fonds d’aide financière.

L’occasion s’y prêtant bien, le préfet est aussi revenu sur les faits marquants de l’histoire de la MRC de Portneuf. Du lot, on retiendra l’adoption d’un premier schéma d’aménagement en 1988, la mise sur pied de la Société locale d’investissement dans le développement de l’emploi en 1996, l’inauguration de la Vélopiste Jacques-Cartier/Portneuf et la création du Centre local de développement l’année suivante, la fondation du Centre d’archives régional de Portneuf en 1998 de même que la création de la Régie régionale de gestion des matières résiduelles de Portneuf et de la Corporation de transport de Portneuf en 2005. Alors que l’adoption d’un premier schéma de couverture de risques (2009), l’inauguration du Parc naturel régional de Portneuf (2014) et l’intégration d’un service de développement économique ont suivi (2015), ajoutons finalement que la présente année a été marquée par la réalisation d’un premier Plan de développement de la zone agricole (PDZA), l’élaboration de la planification stratégique Portneuf 2030, la réfection de la préfecture et le renouvellement de la signature visuelle de la MRC.

Au sujet de ces « grandes réalisation », Bernard Gaudreau a tenu à dire qu’elles sont des « réussites collectives ». « Vous pouvez tous être fiers d’avoir activement participé à ces grands projets porteurs pour la MRC de Portneuf », a-t-il d’ailleurs lancé aux personnes invitées à célébrer les trente-cinq ans de l’organisation. Ajoutons qu’il a conclu son allocution en affirmant que les ambitions collectives, la motivation régionale de même que la solidarité régionale assureront toutes « à notre MRC une position stratégique et enviable au sein de la région de la Capitale-Nationale ».

Des employés de longue date

Au cours de la fête qui s’est déroulée Au Chalet en Bois Rond, la MRC de Portneuf a tenu à souligner « l’implication remarquable » d’employés qui y œuvrent depuis au moins trente-cinq ans. Voilà pourquoi un hommage a été rendu à Colette Levasseur (quarante ans), Daniel Jobin (trente-neuf ans), Hélène Plamondon (trente-huit ans), Doris Frenette (trente-sept ans), Denis Chevalier (trente-cinq ans) et Dany Beaudoin (trente-cinq ans).

mrc_35_decembre2016

De nombreux employés et élus, actuels et anciens, ont participé à la fête organisée pour les trente-cinq ans de la MRC de Portneuf.