Saint-Léonard devient Municipalité amie des enfants

Saint-Léonard s’inscrit au rang des municipalités québécoises qui se sont engagées à faire place à l’enfant dans ses décisions et actions. Le village du nord-est portneuvois devient l’une des plus de 35 Municipalités amies des enfants (MAE), dans le cadre d’un programme d’accréditation et de reconnaissance de l’Unicef.

Au Québec, c’est le Carrefour action municipale et famille (CAMF) qui est mandaté pour l’application de ce programme international. La représentante du CAMF, Isabelle Lisée, était de passage à Saint-Léonard samedi dernier pour la remise de l’accréditation à la municipalité en vertu de ce programme.

Pour le CAMF, l’objectif est de faire connaître les actions et projets des municipalités qui s’engagent à garder la Convention relative aux droits de l’enfant au coeur de leurs décisions et à la concrétiser dans leur milieu. En d’autres mots, il s’agit de rendre le milieu de vie plus accueillant et plus accessible notamment par des mesures de sécurité, d’environnement, d’accès à la culture et aux loisirs, tout en respectant les besoins, les opinions et les priorités des enfants.

« Ce n’est pas un hasard si on vous reçoit ici à Saint-Léonard, on travaille fort pour offrir une qualité de vie », exprimait le maire Denis Langlois à l’égard de cette reconnaissance du droit des enfants. « On veut améliorer la qualité de vie des enfants par un environnement favorable à leur santé physique et psychologique ».

Pour la conseillère municipale responsable Jacynthe Paquet, « quand on s’implique au niveau municipal, c’est pour servir les citoyens peu importe leur âge. Mais  ce n’est pas toujours facile de rejoindre les enfants, il faut donc des moyens pour les intéresser à ce qui se passe dans la municipalité, à leur donner la place qui leur revient et à les inciter à rester dans notre belle municipalité ».

C’est donc dans ce sens qui va le programme MAE, avec l’aide des parents qui doivent contribuer à son application. « J’invite donc les parents, oncles et tantes, cousins et cousines, à participer aux projets qui seront mis en oeuvre, et aussi à soumettre leurs idées pour nous permettre de favoriser cette approche avec les enfants », dit Mme Paquet.

Après avoir évoqué la splendeur du paysage léonardois par cette journée de neige pure et féérique restée dans les arbres, la responsable du CAMF Isabelle Lisée déclarait que « c’est un honneur d’être ici ce matin et de déclarer officiellement votre municipalité MAE ».

« Ça vient vraiment reconnaître ce que font les municipalités pour les enfants Ça vise à créer un environnement sain, propice, démocratique, où les enfants sont partie prenante de leur milieu, et ça amène les villes à repenser leur offre de service et leur engagement pour répondre à ce besoin. On vise à créer un endroit où l’enfant est en mesure de jouer son rôle de citoyen et de prendre sa place dans la société. On parle de droit à la culture, à l’éducation, à la sécurité, aux saines habitudes de vie, à l’alimentation.

Se disant impressionnée par le dossier soumis par Saint-Léonard, Mme Lisée constate que cette nouvelle mesure vient s’ajouter à d’autres déjà en place dans la municipalité, voisins solidaires, plan de déplacement sécuritaire, nomination de jeunes pour le programme dans la cour d’école, gala des bénévoles, etc.

La remise de samedi dernier avait justement lieu à l’approche de la Journée internationale du droit des enfants du 20 novembre. « C’est dans ce contexte que le Carrefour remet son accréditation à plusieurs municipalités », concluait Mme Lisée avant de procéder à la remise officielle au maire Denis Langlois suivie de la signature des documents.

mae_st-leonard1

En  compagnie de parents et enfants, les conseillers municipaux Archill Gladu et Jacynthe Paquet, le maire Denis Langlois entouré du représentant du député provincial (Michel Matte), Vincent Caron et du député fédéral Joël Godin (qui en a profité pour remettre les Armoiries Royales du Canada au maire), d’Isabelle Lisée (CAMF), de la responsable des loisirs France Lafleur et des conseillères municipales Lise Trudel et Rose-Line Lavoie.

mae_st-leonard2

La responsable du CAMF Isabelle Lisée et le maire Denis Langlois viennent de signer l’entente.