Les travaux prévus en 2017 à Saint-Raymond

Dans le cadre de son rapport sur la situation financière, le maire Daniel Dion a fait l’énoncé, lors de la séance du conseil du lundi 7 novembre, du nouveau programme triennal d’immobilisations 2017-2018-2019 de la Ville de Saint-Raymond.

Solution au problème des inondations, développement domiciliaire rural et urbain, développement du parc industriel, développement du tourisme, électrification de 8 km du rang Saguenay, relocalisation de la caserne incendie et du garage municipal, sont au nombre de ces grands axes de projets et de travaux.

Dès la première année de ce projet triennal, soit 2017, le volet travaux publics sera peut-être le plus visible d’une certaine façon.

En effet, le centre-ville de Saint-Raymond sera marqué par la réfection de ses trottoirs alors que la Côte Joyeuse verra son mur de soutènement remplacé.

De tronçons de routes seront refaits ou asphaltés. Des portions des routes suivantes feront l’objet de tels travaux : route du Domaine, chemin de la Traverse, route Corcoran, Bourg-Louis, Saguenay, rangs Notre-Dame et Saint-Mathias.

La Ville dotera l’avenue de l’Aqueduc de réseaux d’aqueduc et d’égout, et aménagera la rue de la Baie Vachon. En outre, elle procédera à une évaluation du réseau routier dans son ensemble.

Le sujet des inondations est sans aucun doute le plus sensible, et la Ville continuera bien évidemment à rechercher des solutions, notamment par la poursuite des études et interventions en collaboration avec l’Université Laval et le ministère de la Sécurité publique, et l’installation de seuils enrochés dans la rivière. D’autres mises en place seront l’alerte précoce dans les cinq stations de surveillance, et la stabilisation des berges à la hauteur de l’avenue Beaulieu. On continue de chercher un système mécanique de bris de couvert de glace et de solutions d’opération pour le barrage de Chute-Panet.

Parlons maintenant loisirs et culture. La Ville a dans ses cartons le changement du système de réfrigération de la glace de l’aréna, de même que le remplacement des baies vitrées. En urbanisme, les mesures suivantes concernent toutes le lac Sept-Îles : application des recommandations pour le traitement des eaux usées, contrôle de l’utilisation des bateaux, et protection du milieu humide de la Baie Vachon.

Enfin dans le parc industriel 2, plans et devis d’infrastructures, conception d’un plan d’aménagement et analyse en vue de la construction d’un motel industriel.

Rappelons également le festivités qui marqueront le 175e anniversaire de fondation de la Ville de Saint-Raymond et qui s’ouvriront dès la fin décembre 2016.

Un mot sur les états financiers, alors que l’exercice 2015 s’est conclu avec un excédent de 1 619 619 $, dû notamment à la vente du motel industriel du parc no 1, et de trois terrains au parc industriel no 2, pour des revenus totaux non prévus de 670 000 $. Les revenus provenant des nouvelles constructions et rénovations ont également été supérieurs aux prévisions.

Toujours en 2015, les revenus de fonctionnement s’élèvent à 16 170 063 $, les dépenses de fonctionnement avant amortissements à 14 424 513 $, et le remboursement de capital de dette à 827 889 $.

centre-ville-saint-raymond

Photo : Nadine Julien, villesaintraymond.com