Saint-Raymond : la programmation des Fêtes du 175e est dévoilée

Ça s’en vient à grand pas ! Saint-Raymond entrera bientôt dans une rare et fébrile période de festivité, à l’occasion de son 175e anniversaire de fondation. Le coup d’envoi sera donné dès la fin 2016 et le début 2017 avec trois célébrations phares, soit la messe de minuit, le party du Nouvel An et l’événement « Saint-Raymond, riche d’une histoire sur glace ».

C’est dans le cadre d’un point de presse très couru qu’était dévoilée la programmation des fêtes qui rappelleront que la paroisse devenue la ville de Saint-Raymond, existe depuis 1842. Mercredi dernier en toute fin de journée, la salle Tourilli de l’Hôtel Roquemont était bondée pour l’occasion.

Déjà en 1842, cent quatre-vingt familles pour une population de 600 âmes s’étaient installées dans la paroisse qui honorait la mémoire de saint Raymond Nonnat. C’était la tradition de nommer les villages d’après l’histoire religieuse. Raymond Nonnat est né en Catalogne en 1204. « Ramon » fut surnommé « Nonat », ce qui voulait dire non-né, du fait qu’il survécut de justesse après le décès de sa mère avant même l’accouchement.

C’est donc un certain retour des choses qui font que les festivités du 175e seront lancées dans le cadre d’une célébration religieuse, soit la Messe de minuit.

Cette idée est venue du président des Fêtes, Philippe Moisan, lui-même un assidu de la messe de minuit pendant toute sa vie, dit-il. L’office religieux comme tel sera précédé de la musique d’orgue dès 23h, suivi de chant choral à 23h30.

Comme il se doit, la messe débutera à minuit précise. Une homélie spéciale et un mot du président y souligneront le lancement du 175e. Cet événement est rendu possible grâce à la collaboration du curé Mgr Louis Corriveau, qui restera en poste à la paroisse de Saint-Raymond jusqu’à ce moment avant d’entreprendre ses nouvelles fonctions à l’Évêché de Québec.

Un très grand soin est mis à la préparation de cette messe et M. le curé annonce même que tous ses participants recevront un présent.

Le 31 décembre au soir, la coutume de défoncer l’année prendra un sens particulier avec une fête pour tous à Place de l’église, soit dans le stationnement entre le Centre multifonctionnel et les Habitations Saint-Raymond. Musique avec Frank et PO, DJ, feux d’artifices, animation et service de bar seront de la partie.

Puis les 6 et 7 janvier 2017, ce sera la fête de la glace, alors que les activités reliées au hockey, au patinage artistique et au ballon balai notamment, éveilleront les souvenirs.

Le vendredi 6 janvier rappellera le temps où on ne jouait que sur des patinoires extérieures, avec une partie de hockey à l’ancienne dès 19h suivie d’un match de ballon balai et d’une partie de hockey bottine, tout cela sur la patinoire extérieure près du terrain de balle.

La fête souvenir du samedi 7 janvier s’ouvrira dès 10h par un brunch conférence avec les ex-hockeyeurs Frédéric Faucher et Alain Côté, suivi d’une démonstration de patinage artistique à midi, et de matchs de hockey aussi spéciaux les uns que les autres : MAHG Novice-Atome, Pee-Wee – Bantam – Midget (en hommage à l’équipe championne de Saint-Raymond dans la classe Pee Wee C de l’édition 1978 du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec), et à 15h25, les équipes légendaires du Jean-Guy Lortie et des Dynamiques / Ducs du CNDF se rencontreront.

À 16h15, comme son nom l’indique bien, le match des générations mettra père et fils d’une même famille sur la même glace. Enfin, un moment particulièrement chaud sera la partie honorifique de 17h10, qui réunira les joueurs qui ont fait le Midget AAA et plus avec des anciennes vedettes de la LNH. Toutes les festivités du samedi se joueront dans l’enceinte de l’aréna. La journée se terminera par un souper au Centre multifonctionnel Rolland-Dion à 18h30.

Parmi les autres événements qui se tiendront en 2017, évoquons le « Fort Blizzard » du 11 février, la Saint-Jean-Baptiste du 24 juin, la Grande semaine de festivité du 1er au 8 juillet (qui se terminera par le spectacle extérieur gratuit de David Thibault le samedi 8 juillet), le Bal du maire du 28 octobre et pour boucler la boucle et clore les festivités du 175e, la messe de minuit 2017.

Un concert sera présenté parallèlement aux Fêtes, par la Fabrique de Saint-Raymond et mettant en vedette le ténor Marc Hervieux le samedi 13 mai à l’église.

Exceptionnellement, c’est le comité des Fêtes du 175e qui a pris en charge l’édition 2017 du calendrier historique, habituellement l’initiative de la Société du patrimoine. En plus des toujours aussi passionnantes photos à caractère historique, le calendrier fait état des événements qui seront offerts pendant l’année. On pourra se le procurer dès le 18 novembre chez Uniprix Picard et Simard, à l’hôtel de ville, chez Home Hardware Jean Denis Ltée et chez Borgia/La Boîte à Outils, au coût de 5 $.

Mentionnons également la création par la micro-brasserie du Roquemont, de l’excellente bière La Côte Joyeuse, qu’on retrouvera tout au long des festivités.

Le comité des Fêtes dispose d’un budget de 200 000 $, dont la moitié sera défrayé par la Ville. La Caisse populaire Desjardins Saint-Raymond-Sainte-Catherine participera gracieusement à ce financement à hauteur de 35 000 $ et le reste du montant sera fourni par divers généreux commanditaires.

Suivez la programmation sur le site web du 175e et sur Facebook.

 

fetes_175e_lancement1

Au centre, le président des Fêtes du 175e, Philippe Moisan, est entouré du comité composé de Corrine Moisan, Geneviève Faucher, Lyne Voyer, François Cloutier, Stéphane Lépine, Danielle Dion, Donald Genois, Gaétan Borgia, Nady Moisan, le maire Daniel Dion, Jean Alain et Étienne St-Pierre. (Absent sur la photo : Denis Baribault)

fetes_175e_lancement4

Le copropriétaire Pascal Cothet et le brasseur du Roquemont et concepteur de La Côte Joyeuse, une bière spécialement créée pour les Fêtes du 175e, Karl Morasse.

fetes_175e_lancement3

Le président Philippe Moisan en compagnie du chanteur David Thibault.

Météo Portneuf