Santé : Michel Matte annonce des « bonnes nouvelles » pour Portneuf

En entrevue téléphonique aujourd’hui même, le député Michel Matte annonce l’implantation d’une unité d’hospitalisation de 10 à 13 lits en soins gériatriques post aigus, et y fixe même une échéance.

« Mon objectif est de faire revivre le troisième étage afin de l’utiliser au maximum », a dit M. Matte en entrevue. Plusieurs se désolaient de voir le 3e étage de l’HRP inutilisé depuis la contruction du Centre d’hébergement de Pont-Rouge où plusieurs résidents en CHSLD avaient été transférés.

Le député de Portneuf assure donc que cette unité d’hopitalisation en soins gériatriques post aigus sera implantée d’ici le 31 mars 2017. Les soins gériatriques post aigus, comme leur nom le suggère, serviront à la convalescence en milieu hospitalier.

Le CHU (Centre hospitalier universitaire) implanterait également un service de médecine de jour, où on pourrait donner des transfusions, des antibiotiques et des soins de plaies plus spécialités, notamment. Certains de ces actes médicaux se font déjà dans une certaine mesure, mais seraient développés.

Quant à l’hémodialyse, le CIUSSS envisage l’implantation de ce service à l’HRP, avec des équipements permanents qui remplaceraient l’autobus qui vient régulièrement donner ce service. Par ailleurs, M. Matte annonce même qu’un patient est ou sera bientôt en mesure de faire son hémodialyse chez lui.

Pour Michel Matte, l’implantation d’une clinique de chimiothérapie est aussi réalisable, et envisagée. La discussion à ce sujet porte sur le volume de cas potentiels et sur la disponibilité des ressources du CHU pour venir dans Portneuf.

Du fait que deux cardiologues de l’Institut de pneumologie et cardiologie (Hôpital Laval) résident à Saint-Raymond, Michel Matte entrevoit également la possibilité que la clinique externe de cardiologie puisse offrir ses services deux jours par semaine au lieu d’un seul.

Pour toutes ces réalisations, le CIUSSS disposerait d’un financement « attaché » de 4 à 5 millions pour Portneuf, incluant 1,5 million pour l’implantation de l’unité gériatrique au troisième étage, montant qui permettrait de mettre en place les équipements nécessaires après quoi il faudra bien sûr un budget d’opération récurrent.

Sauf pour les cas des lits gériatriques dont l’échéance d’implantation est fixée à 2017, Michel Matte parle d’un plan d’implantation de ces nouveaux services dans un horizon minimum de 18 mois.

« Ce sont vraiment de bonnes nouvelles, clame Michel Matte, on passe de la parole aux actes ».

L’entrevue faisait suite à la publication d’un communiqué de presse émanant du Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, dans lequel le député déclare que « cette avancée est le fruit d’un travail de mobilisation et de concertation de tout le milieu de Portneuf, appuyé par la volonté du CIUSSS de la Capitale-Nationale et de ses partenaires d’offrir des services de proximité qui répondent aux besoins de cette population ».

De son côté, le ministre Gaétan Barrette y déclare que « cela démontre la volonté de notre gouvernement de répondre aux besoins de la population en favorisant le développement de services de proximité au bénéfice de certaines communautés plus éloignées ».

hrp_octobre2015

Météo Portneuf