Saint-Raymond : un circuit patrimonial bonifié

Lors de la remise du prix Claude-Huot du jeudi 20 octobre dernier, un second volet de remise était présenté dans le cadre de cette conférence de presse.

Présenté par le président de la Société du patrimoine Stéphane Lépine, ce volet a pour but « de bonifier notre parcours patrimonial », a-t-il expliqué.

« On remercie deux institutions importantes de Saint-Raymond, même si l’une des deux ne le sait pas », d’ajouter M. Lépine.

Il s’agit dans ce cas de la Ville de Saint-Raymond, dont la cloche conservée de l’ancien hôtel de ville fait désormais partie de ce parcours patrimonial.

Ce tocsin placé tout en haut du beffroi servait d’alarme lors d’incendies ou autres sinistres. Quelques années avant son installation, rappelons que Saint-Raymond avait été victime d’un incendie majeur en 1899.

Rappelons également que cet ancien hôtel de ville, situé à ce qui était alors l’extrémité nord de la rue Saint-Jacques à laquelle il faisait face, a été démoli à la fin des années ’50. Cette démolition avait notamment permis la construction du pont Chalifour qui enjambe la rivière Sainte-Anne, et l’aménagement d’un nouvel accès routier vers les rues, rangs et municipalités du côté nord de la rivière Sainte-Anne.

Aujourd’hui placée à l’arrière de l’hôtel de ville à l’entrée de la caserne, « Virginie » (c’est son nom) a été achetée par la Ville de Saint-Raymond en 1904. Fondue en Angleterre, elle pèse plus de 2000 livres.

De son côté, le Cinéma Alouette a été fondé en 1947 sous l’appellation de Théâtre Alouette. Aujourd’hui propriété de Mme Nady Moisan, l’Alouette est le seul cinéma entre Québec et Trois-Rivières. Depuis 2010, le Cinéma Alouette est passé à la technologie numérique.

Le circuit patrimonial de Saint-Raymond a pour mission de faire découvrir les bâtiments importants de la ville et les personnages légendaires qui l’ont marquée. Les utilisateurs de téléphones intelligents peuvent compléter leur « balado-découverte » via les applications appropriées.

« Ce parcours est beaucoup lu », a commenté le maire, avant que le président de la Société du patrimoine ne précise que le circuit patrimonial « était une idée de M. Claude Huot. Ça boucle la boucle », a-t-il conclu avec beaucoup d’émotion dans la voix.

circuit_patrimonial_cloche_cinema

Les représentants du Cinéma Alouette, la propriétaire Nady Moisan, et de la Ville de Saint-Raymond, le maire Daniel Dion, ont dévoilé les plaques en présence du président de la Société du patrimoine Stéphane Lépine.

circuit_patrimonial_cloche_cinema2

Les plaques qui identifieront et interpréteront les nouveaux éléments du circuit patrimonial