De « superbes » Journées de la culture à Portneuf

Bien qu’elles se soient déroulées il y a près de trois semaines, il est intéressant de revenir sur les activités qui ont animé la ville de Portneuf à l’occasion des vingtièmes Journées de la culture. Il faut dire que dans cette municipalité qui s’étend le long du Saint-Laurent, on n’avait jamais célébré ce grand rendez-vous annuel auparavant.

Les 30 septembre, 1er et 2 octobre, Portneuf a fait une belle entrée dans la danse des Journées de la culture en invitant petits et grands à participer gratuitement à un événement qualifié de superbe par la directrice des loisirs Anaïs Jardin. Alors que le coup d’envoi des festivités a été donné avec la projection de Quai Blues, un film qui a attiré une trentaine de curieux de même que son réalisateur Richard Lavoie, sachez qu’elles se sont poursuivies avec un échange qui a permis à plusieurs citoyens de s’exprimer par rapport à l’avenir du quai de Portneuf. Le même soir, le « folkeur » agricole Yan Boissonnault et ses musiciens ont été invités à monter sur scène. Il n’y avait malheureusement pas foule cette fois.

Le lendemain, nous a rappelé Mme Jardon, « la journée a débuté avec un atelier de confection de radeaux conçus avec du matériel récupéré non polluant ». Les participants ont ensuite été invités à les mettre à l’eau dans le fleuve. « Le but, a-t-on appris, était toujours de conscientiser les enfants et leurs parents à l’importance du fleuve et du quai, la nature et le respect de l’environnement ». Ajoutons qu’un atelier de percussions animé par Raynald Drouin et des contes livrés par les artistes Rénouka Chaudary et Christine Sioui Wawanoloath ont aussi fait la richesse du second volet des Journées de la culture. Une vingtaine d’enfants et leurs parents étaient de la partie. Bien entendu, c’est un public formé d’adultes qui s’est laissé charmer par la soirée tout en jazz et poésie qui a suivi.

S’il faut retenir qu’une exposition a mis en vedette des créations signées Cathy Raymond, Christine Sioui Wawanoloath, Katarina Trüd et Suzette Patry du début à la fin des célébrations, il importe également d’insister sur le fait que deux invités d’honneur y ont pris part. Il s’agit du poète Jean Sioui et du réalisateur Richard Lavoie.

Soulignons qu’Anaïs Jardon se montre très reconnaissante du travail qui a été accompli à Portneuf dans le cadre des plus récentes Journées de la culture. Elle souhaite d’ailleurs remercier de nombreux collaborateurs, soit Cathy Raymond, Nathalie Doucet, Patrice Marois, Christian Pinel, Pierre Choquette et la conseillère municipale Karine Saint-Arnaud. Finalement, il va sans dire que Mme Jardon tient à remercier « Cholé Moisan pour cette magnifique programmation et sa collaboration généreuse et mobilisatrice, ainsi que tous les artistes, bénévoles et employés qui ont participé de près ou de loin à la mise sur pied de cet événement ».

Évidemment, on ne peut que souhaiter que Portneuf comptera de nouveau parmi les villes qui profitent des Journées de la culture pour « démocratiser et sensibiliser les gens aux arts et à la culture ».

journees_culture_portneuf2016_1

La mise à l’eau des radeaux a évidemment plu aux jeunes participants.

journees_culture_portneuf2016_2

Le réalisateur Richard Lavoie a participé à la discussion qui a suivi la projection de son film Quai Blues.

journees_culture_portneuf2016_3

Le poète Jean Sioui a livré des textes fort inspirants.

Météo Portneuf