Le comité santé Portneuf dénonce les découvertures médicales

Le mardi 11 octobre, c’est par voie de communiqué que le comité santé Portneuf a tenu « à dénoncer, de nouveau, l’absence de médecins pour un service de proximité considéré essentiel à la population ». Ce service, c’est celui des urgences de Saint-Marc-des-Carrières.

Si on se fie aux plus récents avis de découvertures publiés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale, nombreuses viennent d’être les périodes au cours desquelles il n’y a pas eu de médecin à l’urgence du CLSC de Saint-Marc. Ce fut le cas le 28 septembre (de 0h à 8h), le 30 septembre (de 0h à 8h et de 16h à 24h), le 1er octobre (de 0h à 16h), le 2 octobre (de 8h à 0h), le 8 octobre (de 0h à 24h) et le 9 octobre (de 0h à 8h). Par ailleurs, si tout se passe tel qu’annoncé, l’urgence devra aussi se passer de médecin les 14 octobre (de 0h à 8h et de 16h à 24h) et 15 octobre (de 0h à 8h).

Lorsqu’il n’y a pas de médecin à Saint-Marc, se désole le comité santé Portneuf, « un seul médecin [peut] répondre aux urgences sur l’ensemble du territoire de Portneuf, soit pour desservir une population de 52 000 Portneuvois répartis sur une superficie de 4 148 kilomètres carrés et regroupant 18 municipalités ». Après avoir parlé de cette situation avec  le médecin en chef du service des urgences de Portneuf, docteur Lucien Rodrigue, le comité soutient que ce dernier lui a confirmé que la problématique actuelle. De plus, il aurait confirmé que « depuis août 2015, neuf médecins ont démissionné des urgences de Saint-Raymond et de Saint-Marc-des-Carrières ».

Pour le comité santé Portneuf, qui milite depuis mai dernier «  pour le rétablissement et la sauvegarde des soins de santé dans Portneuf », « la détérioration de la couverture des urgences confirme l’affirmation de la pétition qui dénonce la mauvaise couverture et le manque de médecins sur l’ensemble du territoire de Portneuf ». À l’instar des autres membres du comité, le maire de Saint-Raymond Daniel Dion se montre « toujours convaincu que les Portneuvois ne reçoivent pas les soins de proximité essentiels auxquels ils sont en droit de s’attendre ». Il ne faut donc pas se surprendre si, tous ensemble, ils s’insurgent contre les découvertures décrites plus haut.

Ceux qui souhaitent en apprendre davantage au sujet des activités du comité santé Portneuf sont invités à se rendre sur le site Web de la Fondation des services de santé et sociaux de Portneuf, soit au www.fsssp.ca. On y lit notamment  qu’« une meilleure couverture régionale des médecins pour les urgences et pour les consultations externes, un accès plus rapide aux médecins de famille, la mise en place de lits gériatriques de courte durée à l’Hôpital régional de Portneuf, l’offre de traitements de chimiothérapie ambulatoire dans Portneuf, la présence d’un tomodensitomètre (TACO) ainsi que le maintien des services d’hémodialyse et de mammographie font partie des préoccupations du comité de citoyens pour la sauvegarde des soins de santé dans Portneuf ».

En terminant, comme l’occasion s’y prête fort bien, rappelons que le CIUSSS de la Capitale-Nationale a récemment fait savoir que les avis de découvertures médicales se retrouveront désormais sur son site Web, celui CSSS de Portneuf (un des établissements fusionnés) n’étant plus accessible.

comite_sante_portneuf_mai2016

Le comité santé Portneuf a été formé en mai dernier et compte notamment sur le maire de Saint-Raymond Daniel Dion comme porte-parole. (Photo : Archives)

Météo Portneuf