Les Écureuillois fêteront les 275 ans de leur patrie

Bien que Les Écureuils et Donnacona aient fusionné en 1967, ceux qui vivent aux Écureuils sont loin d’avoir oublié les origines de leur quartier. Entre autres choses, les célébrations qui animeront ce coin de la ville, à l’occasion de son 275e anniversaire, viendront prouver la force du sentiment d’appartenance que nourrissent les Écureuillois à l’égard de leur patrie.

Si c’est en 2017 que le 275e anniversaire des Écureuils se déroulera, sous la direction du Relais de la Pointe des Écureuils, c’est bientôt qu’on pourra découvrir la nature des activités qui seront tenues pour l’occasion. En effet, les responsables viennent d’annoncer que la programmation officielle des fêtes sera dévoilée cet automne par les médias locaux et sur les médias sociaux.

Pour ceux qui aiment l’histoire, précisons que si Les Écureuils s’appellent ainsi, ce n’est pas par hasard. Sur son site Web, la Commission de toponymie du Québec explique que « cette appellation tire son origine d’une pointe de terre s’avançant dans le fleuve, couverte de chênes et de noyers et peuplée d’écureuils ». Cette pointe, ou « accident géographique », lit-on au même endroit, a été nommée « pour la première fois  » Pointe aux Ecureuils  » dans l’acte de concession de la seigneurie de Bellair ou Bélair à Jean-Baptiste Toupin, dit Dussault et à son fils, Jean-Baptiste, en 1672 ». Alors que ce même toponyme est relevé sur la carte de l’hydrographe Jean Deshayes, en 1695, « ce n’est qu’en 1706, lors de la concession d’une augmentation de la seigneurie de Bélair, qu’on apprend qu’elle portait aussi la graphie  » Pointe aux Ecureux  » ». « Par la suite, le terme spécifique s’étendra à la paroisse de Saint-Jean-Baptiste-des-Écureuils dont les registres furent ouverts en 1742 », nous apprend finalement la Commission.

Si vous voulez être au courant des activités qui se dérouleront à l’occasion des 275 ans des Écureuils, rendez-vous simplement sur la page Facebook et le compte Twitter qui ont été créés pour l’occasion. C’est aussi là que les intéressés peuvent faire des commentaires et des suggestions aux responsables des festivités.

Soulignons que le Relais de la Pointe des Écureuils invite ceux qui souhaitent faire du bénévolat lors des activités du 275e anniversaire des Écureuils à se manifester. L’organisme, dont les quartiers se trouvent dans l’ancienne église de Saint-Jean-Baptiste, lance évidemment la même invitation aux « entreprises, organismes et particuliers qui aimeraient aider au financement de ces fêtes ». Tous peuvent contacter les responsables par courriel à l’adresse ecureuils275@gmail.com.

ecureuils_vers_1900_fonds_trepanier_dussault

Des petites goélettes au quai des Écureuils, vers 1900. – Fonds Trépanier-Dussault