Saint-Léonard : on inaugure le jardin Philéas Morasse

« Tout le monde est parent à Saint-Léonard. Si vous parlez de quelqu’un à quelqu’un d’autre, parlez-en toujours en bien ! ». Ces mots savoureux du secrétaire du comité d’embellissement de Saint-Léonard, Gilles Héon, ont bien fait rire tout le monde, mais traduisent néanmoins une réalité.

Cela se passait vendredi dernier sur le parterre de l’édifice municipal, où on inaugurait un jardin en l’honneur de M. Philéas Morasse. À l’annonce de l’appel de demandes dans le cadre du Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse populaire Desjardins Saint-Raymond-Sainte-Catherine, le comité d’embellissement présidé par Solange Boutin a eu l’idée de réaménager la façade du centre municipal.

Le Fonds d’aide a donc consenti un montant de 5 000 $, auquel s’est ajouté une contribution de 1 000 $ de la municipalité en argent et en services.

Archiviste à la retraite, Gilles Héon a retracé, non sans une touche d’humour, le curriculum du bâtisseur à qui ce jardin rend hommage.

Philéas Morasse est le fondateur de la Caisse populaire de Saint-Léonard en 1926, et il en fut le président jusqu’en 1952. Conseiller municipal, maire, président du Cercle agricole sont d’autres titres qui se rajoutent à sa biographie. Il est décédé en 1973 à l’âge de 98 ans.

« En honorant M. Philéas Morasse, déclarait M. Héon, nous honorons aussi tous les Morasse et toutes les familles qui y sont associées dans notre municipalité ».

Dix pour cent de la population léonardoises, a-t-il mentionné, se compose des familles Morasse.

Descendants de l’ancêtre Claude Morasse, qui a quitté sa paroisse de Saint-Eustache au coeur de Paris pour venir s’établir au Québec, « les familles Morasse pionnières furent prolifiques », poursuit M. Héon : 445 naissances sur trois générations de dix familles différentes.

Un certain Odilon, raconte-t-il pour l’anecdote, avait eu 17 enfants. Devenu veuf il épouse une veuve (Florida Bédard) elle même mère de 13 enfants. Trois autres enfants sont nés de leur mariage. Résultats, 35 autour de la table ! « Faut-il se surprendre de la multiplicité des liens que cette famille a tissés autour d’elle », dit encore Gilles Héon.

Mentionnons enfin que plusieurs des descendants de Philéas Morasse étaient présents à la conférence de presse de vendredi dernier.

Des bacs pour la culture de légumes et végétaux ont également été présentés. Plusieurs membres de tous âges de la communauté y ont contribué.

Un second volet de la conférence de presse a eu lieu dans la Bibliothèque, où ont été annoncées certaines nouveautés, dont l’achat d’une quarantaine de nouveaux livres, achat pour lequel la Caisse a contribué pour une somme de 900 $.

« Lors de la fermeture de la succursale de Saint-Léonard l’année dernière, la Caisse avait manifesté son désir de contribuer à des projets structurants dans la municipalité », a déclaré la représentante du c.a. de la Caisse Desjardins, Marie Côté.

Mme Côté a d’ailleurs lancé un appel de projets dans le cadre de la prochaine édition du Fonds d’aide au développement du milieu. La date limite pour soumettre une demande est le 18 décembre.

jardin_phileas_morasse_inauguration1

La présidente du Comité d’embellissement, Solange Boutin, s’adresse aux gens présents.

jardin_phileas_morasse_inauguration3

Le jardin Philéas Morasse a été aménagé devant le centre municipal.

jardin_phileas_morasse_inauguration2

« Photo de famille » avec des représentants des Morasse, du Comité d’embellissement, de la municipalité et de la Caisse populaire Desjardins.