Des Journées de la culture prometteuses pour Portneuf

À l’occasion des Journées de la culture, l’artiste C.-Cloé Moisan et la directrice des loisirs de Portneuf Anaïs Jardon ont uni leurs forces afin d’offrir une intéressante programmation sous le thème « Terr’Eaux culturelles ». Artistes fort talentueux et activités variées seront au centre de cet événement qui devrait plaire à un large public.

Le vendredi 30 septembre, les festivités débuteront à 19h, mais c’est trente minutes plus tard qu’elles prendront réellement leur envol avec la projection de Quais Blues. Ce film documentaire « témoigne de l’indignation et de la lutte de nombreux riverains et pêcheurs pour sauver leurs quais; le combat d’une minorité, mais qui concerne tout le pays ». Vous aurez compris que ce n’est pas par hasard si cette œuvre a été retenue par les responsables. Soulignons qu’une fois la projection terminée, le réalisateur, producteur et invité d’honneur Richard Lavoie prendra part à une période d’échanges avec les spectateurs et que Jean Sioui, qui est également invité d’honneur de l’événement, lira quelques-uns de ses poèmes. On peut deviner qu’il offrira notamment des textes tirés de J’écris Fleuve, un recueil collectif auquel il a collaboré. Quant à Yan Boissonnault, il prendra le relais avec son folk agricole et promet de faire danser tout le monde dès 21h30. Un service de bar sera offert sur place.

Le lendemain, de belles activités familiales seront proposées aux jeunes de corps et d’esprit. De 10h à 11h30, le bal sera lancé avec un atelier enfants-parents qui permettra aux intéressés de créer un petit radeau avec des matériaux non polluants. Suivra, à 13h, leur mise à l’eau au quai de Portneuf. Alors que la musique sera ensuite en vedette, grâce à l’atelier de percussions enfants-parents qu’animera Raynald Drouin, de 14h à 15h, c’est l’art du conte qui sera ensuite au cœur des célébrations. De 15h15 à 16h15, Christine Sioui Wawanoloath et Rénouka Chaudhary livreront une histoire que devraient tout particulièrement plaire aux enfants. C’est à ne pas manquer!

En soirée, soit dès 20h, ceux qui ont participé aux rendez-vous qu’a organisés C.-Cloé Moisan à l’occasion des deux dernières Journées internationales de la francophonie et de la poésie se retrouveront en territoire connu. C’est qu’à ce moment-là, des musiciens jazz et des poètes s’uniront pour livrer une performance unique. Les spectateurs apprécieront de voir et d’entendre les poètes C.-Cloé Moisan, MiK Landry (sa participation est aussi imprévue qu’heureuse!) François Dion, Christine Sioui Wawanoloath et Rénouka Chaudhary de même que le contrebassiste Pierre Côté, le saxophoniste et flûtiste Pierre Ménard et le percussionniste Raynald Drouin. Cette fois, les spectateurs pourront apporter ce qu’ils souhaitent boire.

Finalement, le dimanche 1er octobre venu, ce sera au tour de l’exposition qui aura été inaugurée le vendredi soir d’être sous les projecteurs. Des créations signées Cathy Raymond, Christine Sioui Wawanoloath, Katarina Trüd et Suzette Patry pourront alors être appréciés de 10h à 16h, mais aussi le vendredi, de 18h à 23h, et le samedi, de 10h à 23h.

Mise à part la mise à l’eau des radeaux qui sera faite au quai, toutes les activités qui animeront Portneuf à l’occasion des Journées de la culture seront tenues au Carrefour municipal. Ce dernier se dresse au 500, rue Notre-Dame. N’oubliez pas que toute la population est invitée à y participer gratuitement. On peut avoir plus d’information en contactant Anaïs Jardon au 418 286-3844, poste 28, ou C.-Cloé Moisan au 418 337-9272.

Une première pour Portneuf

Bien que l’envie de souligner les Journées de la culture n’y soit pas nouvelle, nous a confirmé Anaïs Jardon, la Ville de Portneuf s’apprête à le faire pour la première fois. En arrivant avec des idées et une thématique intéressantes sur un plateau d’argent, a-t-elle précisé, C.-Cloé Moisan a certainement été la bougie d’allumage et le moteur qui manquaient pour que ce souhait devienne réalité. Considérant que Mme Moisan voit en Mme Jardon « un cœur d’or », on comprend pourquoi de si belles activités seront offertes aux Portneuviens à la fin du mois.