Pont-Rouge : le Centre d’hébergement souligne son cinquième anniversaire

Parlant notamment aux élus présents, aux membres de la direction présents et anciens, et aux bénévoles du Comité de résidents du Centre d’hébergement de Pont-Rouge, Mme Yolande Trudel les avertissait que « ce n’est pas vous ni nous les vedettes, les vedettes ici ce sont les résidents ». C’est ainsi que la présidente du comité s’adressait aux gens présents, réunis à l’occasion du 5e anniversaire du Centre d’hébergement de Pont-Rouge, dimanche dernier.

Du même coup, Mme Trudel évoquait les efforts du comité pour rendre la vie plus agréable aux résidents, et par le fait même, inciter les familles à venir plus souvent. « Nous on est chanceux, les familles participent beaucoup », ajoutait-elle, avant de proclamer que « nous les fêtes on aime ça, c’est pour ça qu’on en organise ».

Mme Trudel a d’ailleurs souligné le travail de la responsable des activités récréatives Andréanne Gingras, qui anime les lieux, cela en plus des fêtes organisées par le comité et qui réunissent jusqu’à 150 personnes.

« Cinq ans, c’est pas croyable », disait encore Mme Trudel, s’adressant cette fois au comité qui a travaillé « d’arrache-pied » pour l’obtention d’un centre d’hébergement à Pont-Rouge, un dossier qui on le sait a cheminé longtemps avant de se voir réaliser.

L’implication des Michel Boilard, Gaétan Hardy, Madeleine Denis et Yvon Defoy et de membres du c.a. du Centre de santé, une implication très importante. Une fois l’accord obtenu pour le centre, il fallait passer à l’étape de la construction, dont le comité se composait notamment de Nicole Perron, et Diane Leclerc, qui fut en même temps première coordonnatrice.

« Pas d’argent, pas de fêtes », a ajouté Mme Trudel, remerciant ainsi les généreux commanditaires qui participaient à leur succès, tels la Caisse Desjardins du Centre de Portneuf, la Société Saint-Vincent-de-Pont-Rouge, les Filles d’Isabelle et le club Lions.

L’animatrice de l’événement, Christiane Trudel, a par la suite souligné le travail très important du député Michel Matte dans ce dossier. « C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai accepté votre invitation, a dit ce dernier, ça me rappelle beaucoup de souvenir, et je me rappelle surtout les bons », ajoutait-il, soulignant la persévérance des gens impliqués dans le dossier.

S’adressant aux 32 résidents, « les projecteurs sont sur vous autres, a-t-il dit, c’est vous autres qui font en sorte que ça se continue ». C’est grâce aussi au personnel, rappelant qu’on est présentement « en mutation » au Québec, qui apporteront des changements pour le mieux-être des résidents.

Un moment cocasse a été quand M. Matte a reconnu, parmi les résidents, l’organiste qui avait joué à son mariage, Mme Dagenais. Il était fier de lui annoncer qu’il était encore avec la même épouse, Marjolaine.

« C’est important de pouvoir souligner les anniversaires, cinq ans, c’est important », rappelant comment il avait mis tous ces efforts et son poids politique alors qu’il avait élu à peine quatre mois plus tôt, pour passer le message à son gouvernement « qu’on l’a promis, on va le réaliser ».

Il aura donc fallu beaucoup de persévérance et de tenacité afin d’amener ce service de proximité, pour que les gens de Pont-Rouge puissent avoir ce service dans leur municipalité, soulignant en même temps la qualité et le professionnalisme du service offert.

« Je ne veux pas devancer mon ministre, a conclu Michel Matte, mais au cours des prochains mois, M. Barrette va livrer beaucoup de messages et va vous annoncer de belles nouvelles ».

centre_dhebergement_pr_5e-1

L’accordéoniste Denis Labrie était invité à animer la fête.

centre_dhebergement_pr_5e-2

Les membres du comité de résidents, dont la présidente Yolande Trudel, au microphone.

centre_dhebergement_pr_5e-3

Plusieurs résidents étaient présents, accompagnés de bénévoles et d’élus.

centre_dhebergement_pr_5e-4

Le député Michel Matte

centre_dhebergement_pr_5e-5

Le maire Ghislain Langlais s’est adressé au public présent. Avec lui, l’animatrice de la journée, Christiane Trudel.

centre_dhebergement_pr_5e-6

Le maire Ghislain Langlais entouré notamment de la présidente du comité de résidents, Yolande Trudel, de la directrice au moment de la construction du centre, Chantal Simard, et d’un pionnier de la première heure, Michel Martel.