Terre, brique et feu : Il ne reste que l’œuvre à réaliser

 

Maintenant que les deux premiers volets de la série « Terre, brique et feu » sont derrière nous, il n’en reste qu’un seul à venir et c’est celui qui permettra la réalisation d’une œuvre collective. Pour ne pas manquer cette chance de boucler la boucle d’un fort beau projet conçu par les céramistes Audrey Marion et Jenny Paquet, ne prenez aucun autre rendez-vous le samedi 1er octobre.

C’est effectivement au cours du tout premier jour d’octobre que se déroulera la dernière des activité de « Terre, brique et feu », une série développée dans le cadre de l’exposition « Saint-Raymond tout feu tout flamme » de la Maison Plamondon.

Pour la petite histoire, rappelons que le bal a été lancé le 20 août dernier avec la fabrication artisanale de briques. Une trentaine de personnes ont profité de l’invitation qui avait été lancée à toute la population pour se salir les mains ou observer le travail de ceux qui ont eu droit à un saut dans le temps ce faisant. Il faut dire que l’argile qui a été utilisée provenait du même endroit que celle qu’employaient les briqueteries qu’on retrouvait jadis à Saint-Raymond, soit le Cap Rond. Méthodes anciennes de fabrication et créativité ont été au cœur de cette première activité qui s’est déroulée dans la cour avant de la Maison Plamondon.

Samedi dernier, c’est au même endroit que les intéressés ont été accueillis par les responsables de « Terre, brique et feu ». À cette occasion, la céramiste Loriane Thibodeau est venue épauler sa collègue Audrey Marion pour l’enfumage des briques fabriquées deux semaines plus tôt. Étape intéressante s’il en est, elle s’est étirée sur plusieurs heures et a permis de teinter les briques de noir. Soulignons qu’auparavant, ces dernières ont été cuites à 2016 °F et qu’elles ont alors troqué leur gris argile pour un rouge orangé.

Comme vous le savez maintenant, c’est le 1er octobre prochain que le troisième et dernier pan de « Terre, brique et feu » animera Saint-Raymond. Cette fois, le Centre multifonctionnel Rolland-Dion servira de point de ralliement aux curieux qui seront invités, de  9h à 16h, à installer l’œuvre collective qui sera faite avec les briques qui viennent d’être enfumées. On ne sait toujours pas quelle forme prendra l’œuvre, ni le lieu où elle se trouvera, mais une chose est certaine et c’est qu’elle sera inaugurée de 16h à 19h. Si vous avez des suggestions à faire au sujet de l’œuvre, n’hésitez pas à les partager sur la page Facebook de la Maison Plamondon ou à l’adresse terrebriqueetfeu@gmail.com. Ajoutons qu’à l’instar des deux premières activités de la série, la dernière sera ouverte à tous et gratuite. Notez que vous n’avez pas besoin de vous inscrire et que l’installation sera remise au lendemain en cas de pluie.

Si vous avez lu notre article Découvrez un pan de l’histoire de Saint-Raymond en fabriquant des briques, vous savez que « Terre, brique et feu » est une occasion unique d’en apprendre davantage sur l’argile et de découvrir l’histoire d’une industrie jadis très importante. Si ce n’est déjà fait, profitez de cette démarche patrimoniale et culturelle pour laisser une trace au cœur de Saint-Raymond et affirmer votre appartenance à cette ville et au savoir-faire unique qu’on y retrouve.

En terminant, il faut préciser que ce projet n’aurait pu voir le jour sans la précieuse collaboration de la Maison Plamondon, la MRC de Portneuf (Entente de développement culturel), Culture Saint-Raymond et Bernard Julien.

terre_brique_feu_1

L’enfumage des briques a attiré plusieurs curieux à la Maison Plamondon.

terre_brique_feu_2

De la sciure de bois a notamment été utilisée pour enfumer les briques.

terre_brique_feu_3

Comme il restait de l’argile, des chanceux ont pu profité de la deuxième activité pour fabriquer des briques.

terre_brique_feu_4

Entre autres participants, Mathieu Fecteau a participé activement à l’enfumage des briques. Sur cette photo, on voit le président de la Fondation Plamondon Normand Génois et la céramiste Loriane Thibodeau l’observer avec attention.

Météo Portneuf