Saint-Raymond : succès de la campagne « J’aime acheter ici »

L’hiver dernier, c’était les Lutins de Noël, cet été c’était « J’aime acheter ici ». Tout cela dans le cadre d’une campagne avec pour objectif, notamment de faire ressortir le côté humain du fait d’acheter « ici ».

Le principe est simple. « En achetant ici, je fais travailler les gens d’ici », comme le dit si bien le slogan de cette campagne. Quand on achète dans les commerces qui opèrent sur notre territoire, on soutient les gens qui travaillent dans ces commerces et y gagnent leur vie, et qui achètent à leur tour dans ces commerces, faisant ainsi prospérer notre économie.

C’est donc ce principe que les organismes dédiés au développement économique et les regroupements de commerces ont mis de l’avant, se servant des médias locaux afin de diffuser le message.

Cette coalition comprend la Corporation de développement de Saint-Raymond, le Chambre de commerce régionale de Saint-Raymond, le Centre-ville de Saint-Raymond et Place Côte Joyeuse, auxquels se joignent Le Martinet, CJSR et le Cinéma Alouette pour la diffusion du message.

Affichage dans les commerces, oriflammes dans le centre-ville et bannière « roll-up » qui se promène dans les différents commerces, sont parmi les moyens mis de l’avant pour cette campagne.

La campagne a choisi de mettre des visages afin de faire ressortir la dimension humaine de notre monde commercial. « Nous sommes Louise et Marlène et nous travaillons à Saint-Raymond grâce à vous », dit l’une des affiches sur laquelle on retrouve la photo de ces deux employées d’un commerce du centre-ville.

« Les résultats sont très bons », exprime le directeur de la Corporation de développement Matthew Gagné. La campagne a fait parler et fait réaliser l’importance de soutenir les employés dans les commerces, qu’il s’agisse de restauration, quincaillerie, vêtements, loisirs et activités, etc.

« La population apprécie la campagne, ajoute-t-il, les gens en ont entendu parler. On pense à poser d’autres gestes concrets pour l’hiver ».

Par ailleurs, un sondage a été lancé afin de connaître la réalité des différents commerces, et leur santé économique. Un questionnaire relativement court (5 à 10 minutes pour y répondre) demande aux commerçants des détails comme le nombre d’employés permanents et saisonniers, le chiffre d’affaires, la provenance des fournisseurs et clients, etc, dans le but de fournir une image globale du réseau économique et éventuellement de poser des gestes en adéquation avec les réponses obtenues.

« Il s’agit, expriment les divers intervenants en conclusion, d’une initiative du milieu d’affaires de Saint-Raymond qui décide de se prendre en main ».

campagne_j'aime_acheter_ici

Les responsables de cette campagne : Matthew Gagné, directeur général de la Corporation de développement de Saint-Raymond (CDSR); Richard Thiboutot, directeur général de CJSR; Claudia Rochefort, agente marketing de Place Côte Joyeuse; Nady Moisan, propriétaire du Cinéma Alouette; Gaétan Borgia, propriétaire de Borgia (Le Martinet); Sophie Denis, de la Société de développement commercial (SDC); Louis-Maxime Renaud, directeur général de la Chambre de commerce régionale de Saint-Raymond. Absents sur la photo : Johane Boucher, CDSR; Julie Morasse, SDC; Geneviève Faucher, Ville de Saint-Raymond.