Jean Paradis lance sa campagne pour la mairie de Lac-Sergent

C’est dans le lieu symbolique de l’entrée de l’Hôtel de ville de Lac-Sergent que Jean  Paradis a confirmé sa candidature à la mairie de la municipalité pour les prochaines élections municipales.

On se souviendra que cette élection survient après l’annonce inattendue de la démission de maire sortant Denis Racine, au terme du dernier conseil municipal, laissant les membres des partis et le public présent dans un état plutôt contrasté et mitigé.

Lors de cette conférence de presse, M. Paradis a proposé ses réflexions sur la situation actuelle et sur les  discordes qui animent la vie politique de la municipalité, toujours en lien avec le problème des eaux usées des propriétés riveraines et environnantes du Lac-Sergent, et des solutions à privilégier pour en régler définitivement les conséquences.

À titre de candidat indépendant, M. Paradis n’a pas manqué de rappeler l’importance de calmer les tensions qui animent les tenants de différentes solutions au problème, en souhaitant que l’établissement d’une solution ne se fasse pas dans un climat aussi polarisé entre les divergences.

« Comme maire, mon plus grand objectif à cet égard sera de ramener tout le monde à la même table, de présenter toute la problématique avec perspective et nuances, et dans un souci constructif.  Lors des derniers conseils, on a assisté à des situations qui ne devraient pas se produire quand des adultes se rencontrent et qu’ils sont tous concernés par un défi commun.  Il faut déplacer cette énergie vers la volonté de construire ensemble, investir dans la recherche du meilleur compromis.

D’un égout collecteur aux toilettes sèches, d’une innovation à l’autre,  rien ne fera l’unanimité.  L’Allemagne, notamment, déploie des efforts majeurs pour régler des problèmes similaires et parviennent à des résultats intéressants. Il faut cesser de vouloir avoir gain de cause pour une option et trouver la force de mobiliser l’intelligence de tous les gens concernés.  Au fond, quand tout le monde est concerné par un problème commun, il faut travailler ensemble.  C’est ce que j’entends privilégier.  D’abord un retour au calme, et ensuite, on regarde tout ça autrement.  Ensemble ».

C’est ainsi que Jean Paradis expliquait sa position et ses objectifs lors de cette conférence de presse.  Rappelons que M. Paradis n’est pas né de la dernière pluie en politique.  Il fut notamment candidat indépendant dans Portneuf contre André Arthur en 2008.  Détenteur d’un baccalauréat en communication, Jean Paradis est impliqué de longue date dans le développement durable et le développement forestier.

Des rumeurs circulent à l’effet que deux autres candidats seront en lice pour le scrutin prévu pour le 2 octobre prochain.  Le mandat du prochain maire se terminera dans 13 mois après le scrutin, au terme du mandat obtenu par le maire démissionnaire.

jean_paradis_mairie_lac-sergent1

jean_paradis_mairie_lac-sergent2