Une superbe dixième édition pour le Rendez-vous des Arts de Deschambault-Grondines

C’est samedi dernier au village de Deschambault qu’avait lieu la dixième édition du Rendez-vous des Arts de Deschambault-Grondines.

C’est sous la présidence d’honneur de l’artiste peintre Suzanne Claveau que s’est déroulé l’événement, un symposium qui laissait une grande place à la peinture, la sculpture, la musique, la photographie, le tissage, la comédie et bien plus. Tout juste situé au prolongement du traditionnel et populaire marché, le symposium a attiré une foule nombreuse, venue apprécier les œuvres des artistes qui ont pu présenter et vendre le fruit de leurs inspirations aux adeptes de l’art en général.

Tout avait été bien ficelé par les organisateurs et chacun pouvait y trouver son compte. Un volet jeunesse permettait même aux plus jeunes de s’exprimer et explorer les arts de différentes façons, comme l’explique Manon Carrier, responsable de ce secteur d’activité : « Ce matin, l’artiste Suzanne Claveau est venue animer un atelier d’une heure avec les enfants eu leur faisant créer des bâtons de la parole, en expliquant l’origine amérindienne de l’objet qui servait à réguler la parole au sein des groupes en discussions et de régler des conflits chez les autochtones. Cet après-midi on reçoit Michel Durivage pour un atelier sur les arts mixtes. Les jeunes apprécient beaucoup! », conclut Madame Carrier.

Pour sa part la présidente d’honneur de l’évènement, Suzanne Claveau, s’est dite très touchée d’avoir été choisie pour présider le dixième anniversaire de ce symposium et voyait en ce privilège une certaine responsabilité.

« Je suis très honorée d’être présidente d’honneur. Je considère que cela exige de s’occuper aussi des artistes présents, de les rencontrer, les remercier et je prends cette responsabilité très à cœur », explique Suzanne Claveau, qui consacre son temps à l’enseignement de son art, aux symposiums et expositions où elle a remporté plusieurs prix et mentions. Ses œuvres sont d’ailleurs exposées jusqu’au 1er octobre, rue de l’Église, à Deschambault.

De tous les styles

Les sculpteurs, peintres, forgerons, musiciens et autres jonchaient le trottoir sous de magnifiques chapiteaux et partageaient avec le public leur passion, leurs techniques, avec des visiteurs qui semblaient curieux et désireux d’en connaitre davantage sur les œuvres présentées. Évidemment, les concerts d’éloges allaient de gauche à droite au fur et à mesure de ma randonnée le long de la rue de l’Église, où je me suis moi-même arrêté plus d’une fois, hypnotisé par certaines œuvres en ferronnerie d’art et en peintures, notamment.

En somme, un symposium dont on se souviendra, avec un caractère artistique des plus impressionnants.

syposium_deschambault2016_2

syposium_deschambault2016_1