Les Rendez-vous du Pont-Tessier reçoivent Les Ruine-Bottines : Soirée électrisante tout en folklore!

Encore une très belle soirée nous attendait la semaine dernière aux Rendez-vous du Pont-Tessier, alors que Les Ruine-Bottines ont entretenu la foule par une énergie contagieuse et débordante, un public séduit dès les premières notes du trio, dont la qualité exceptionnelle des musiciens s’est très tôt révélée. Le groupe Les Ruine-Bottines existe déjà depuis six ans, né d’un contexte de participation à un festival de musique franco-américaine au Vermont.

Composé de Gaétan Morissette, Gaétan Lefebvre et Jacques Dupuis, le groupe a pris d’assaut la scène du Pont-Tessier avec une aisance qui exprimait bien l’expérience de la formation. Les musiciens y sont allés de chansons traditionnelles entraînantes, de prestations d’œuvres issues du répertoire québécois,  ainsi que des « reels » du folklore québécois, mais aussi irlandais et portneuvois.

Les Ruine-Bottines n’en sont pas à leurs premières rencontres avec le public. « On a 150 ans d’expérience sur scène ce soir », affirmera même Jacques Dupuis durant le spectacle, non sans provoquer quelques esclaffes ici et là dans la foule. Le groupe a déjà foulé les planches du Festival Les Tambours de Portneuf, a participé  à un spectacle-bénéfice de Leucan, et il a entretenu plusieurs soirées des Fêtes qu’on suppose très énergiques. Notons que les Ruines-Bottines ont aussi présenté leur musique au Vieux Presbytère de Deschambault. La formation portneuvoise a aussi eu le privilège de s’offrir en prestation au Parc de la Cetière à la Place Royale de Québec. En somme, toute une feuille de route!

La formation dispose aussi d’une armada d’instruments qui piquent la curiosité : concertina, accordéon diatonique, violons, piano et voix, le tout s’entremêlant dans un concert de notes et d’énergie qui a su transporter le public qui, tout au long de la soirée, a joyeusement frappé dans les mains, en signe d’appréciation du spectacle. En bref, une prestation remplie de fougue, de maîtrise d’instruments et de talent chez ces trois icônes de la musique traditionnelle portneuvoise. Et que dire de la qualité du lien que ces musiciens savent entretenir avec le public. Une note parfaite!

Un autre très bon coup réalisé par l’équipe de Culture Saint-Raymond, présenté cette fois par la Scierie Dion et fils. Ne manquez pas, le 11 août prochain, la soirée jazz-manouche qui mettra en vedette trois  jeunes musiciens qui partagent leur passion pour ce style unique de musique. Antoine Augers, Mathias Tousignant-Berry et Alexis Taillon-Pellerin seront accompagnés à la voix par Valérie Anger-Moreau, dans un répertoire d’une autre dimension. À voir et à entendre, assurément, la programmation continuera de nous épater!

ruine_bottines_pont_tessier2016

Les Ruine-Bottines ont offert tout un spectacle dans le cadre des Rendez-vous du Pont-Tessier.