Niveau d’eau anormalement bas dans la rivière Jacques-Cartier

La Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) vient de d’annoncer qu’« il se peut que vous observiez un niveau d’eau anormalement bas dans la rivière Jacques-Cartier entre environ 7h et 14h certains jours de l’été ». Il en est ainsi, a-t-on appris, car des baisses sont créées artificiellement. L’objectif de ces manœuvres est d’assurer la sécurité de ceux qui y capturent des saumons atlantiques dans le but d’assurer le succès de leur montaison.

La montaison des saumons atlantiques bat son plein et la CBJC est déjà arrivée à transporter plus de 300 saumons adultes. Le but des professionnels qui se chargent de cette importante tâche est évidemment de permettre aux poissons d’atteindre les sites de reproduction. « Le transport est d’une grande importance », rappelle l’organisme, car il permet d’« assurer la survie de l’espèce dans la rivière et est un effort de réintroduction efficace ».

En ce qui a trait à aux baisses du niveau d’eau mentionnées plus haut, il importe de souligner que la CBJC demande à tous d’être aux aguets : « Nous vous rappelons que le niveau d’eau peut varier de façon importante rapidement, et ce, en tout temps ». Voilà pourquoi les responsables estiment qu’« il est essentiel de demeurer vigilant et d’agir avec prudence, peu importe les conditions, lorsque vous fréquentez les abords d’un cours d’eau ».

Puisque l’occasion s’y prête bien, profitons-en pour répéter qu’il est toujours interdit de pêcher le saumon atlantique sur l’ensemble de la rivière Jacques-Cartier. Les prises accidentelles doivent toutes être remises à l’eau sous peine d’amende. Les pêcheurs doivent aussi noter qu’« une réglementation spéciale interdit la pêche de toutes les espèces sur la rivière dans la section située entre le côté aval du barrage McDougall, à Pont-Rouge, et le barrage de Donnacona ». À moins d’avis contraire, cette réglementation sera en vigueur pour l’année 2016 seulement. Des agents de la faune se chargent de la faire respecter.

Comme toujours, c’est au www.cbjc.org que les plus curieux d’entre vous doivent se rendre pour avoir plus de détails sur les activités de la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier. Pour leur part, ceux qui aiment taquiner le poisson trouveront de l’information concernant la pêche au www.mffp.gouv.qc.ca/publications/enligne/faune/reglementation-peche.

cbjc_juillet2016_1

Certains jours de l’été, il se peut que vous observiez un niveau d’eau anormalement bas dans la rivière Jacques-Cartier. (Photo : CBJC)