Jeudi du Pont-Tessier : Viva la Bossa Nova !

C’est sous un ciel imprévisiblement clément que le chanteur et guitariste argentin Juan Cruz Bernabo a pu présenter un aperçu de son grand talent lors dans le cadre des jeudis du Pont-Tessier, dont il tenait l’affiche le 14 juillet dernier aux abords de la rivière Ste-Anne.  « Le Bossa Nova, un rythme qui balance tout en douceur» affirmait l’artiste entre deux pièces,  était tout à l’honneur.

Solidement accompagné du percussionniste bien connu Steve Hamel et appuyé au saxophone par Alain Baril, le chanteur s’est dit « très heureux de rencontrer ce nouveau public » affirmait-il en début de spectacle, tout en offrant avec générosité les rythmes et mélodies de la Bossa Nova. Le spectacle, intitulé Brasil ’60, a présenté un contraste intéressant avec la musique des derniers rendez-vous et le public, attentif, tapait subtilement du pied et appréciait vivement et avec attention, les performances subtiles du chanteur.  « C’est le fun, ça fait différent et c’est estival comme son » confiait un groupe de spectateurs qui prenait plaisir à écouter le spectacle sous le petit chapiteau de bois se trouvant sur le dessus de la colline aux abords de la rive.  Les plus connaisseurs ont pu reconnaître durant le spectacle des airs d’Antonio Carlo Jobim et de Stan Gets, deux icônes de la musique Bossa des années ’60.

Juan Cruz Bernabo, lauréat en jazz du Conservatoire de Marseille en 2003, a déjà une feuille de route bien garnie derrière lui.  Il a fait partie du groupe Me llamo Son, dont le spectacle fut présenté au Théâtre de la cité universitaire de l’Université Laval au Pavillon Palasis-Prince en 2014.  Notons que l’artiste a présenté plusieurs représentations d’un spectacle à Marseille en 2011.

Étienne St-Pierre, des loisirs de la Ville de Saint-Raymond, était très fier de la réponse du public encore ce jeudi.  « On a prié Dame Nature tout l’après-midi et on a été écoutés.  On est très heureux également de la belle réponse de gens. », confiait M. St-Pierre, lui-même excellent saxophoniste et qui ne manque pas un bémol des musiciens et chanteur en prestations, aux abords de la console de son.

Prochain rendez-vous : jeudi prochain avec Gaétan Genois et ses musiciens, qui nous offrira des pièces connues et, aussi, son répertoire de compositions issues de ses deux albums, dans lesquels « il chante des mots de tous les jours »…

Un spectacle à ne pas manquer.

Juan Cruz Bernabo

Juan Cruz Bernabo2