L’exposition « Dur comme d’la roche » officiellement lancée à Deschambault

Un bel évènement a marqué la vie culturelle et patrimoniale de Deschambault à l’aube de la saison estivale, samedi dernier, alors que des œuvres originales alliant à la fois peinture,  sculpture,  photographie et littérature ont été inaugurées officiellement en hommage à la pierre, lors du vernissage de l’évènement « Dur comme d’la roche », une exposition présentée jusqu’au 2 octobre prochain.  Il y en aura pour tous les goûts dans ces expositions, organisées par Culture et Patimoine Deschambault-Grondines, en association avec la commissaire indépendante Carole Baillargeon.  On a pu le constater lors de cette occasion, alors que les visiteurs pouvaient apprécier les œuvres présentées en différents lieux.

Ainsi, au Vieux Presbytère, les visiteurs pourront apprécier, tout au long de l’été, les oeuvres de Tim Anderson, Paul Béliveau, Roger Gaudreau et Sylvie Pinsonneault , disposées tant à l’extérieur qu’ à l’intérieur du lieu historique.  De plus dans les combles, il sera aussi possible d’apprécier les merveilles photographiques de l’exposition « pose ta pierre », laquelle s’inscrit dans le cadre d’un concours organisé pour l’événement.

De plus, en l’Église Saint-Joseph de Deschambault, le public pourra mesurer le talent d’artistes tels Andrée Bélanger, Ito Laïla Le François et Loriane Thibodeau, diplômées de l’école des métiers d’art en sculpture,  dont les œuvres créées dans la  pierre calcaire sont pour leur part exposées dans les galeries supérieures de l’Église.  À cet égard, ce n’est pas sans une certaine fierté que le directeur général de Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines, Donald Vézina, rappelait qu’il était possible au public de toucher aux œuvres de pierres, « histoire de sentir la pierre calcaire de Deschambault » complète-t-il, quelques minutes avant l’arrivée d’un bon nombre d’invités d’honneurs.

Enfin au Moulin de la Chevrotière, les oeuvres de Paul Béliveau, Loly Darcel, Roger Gaudreau et François Mathieu sont présentées au rez-de-chaussée et au sous-sol de l’édifice alors que l’installation poétique interactive Ce que regardent les pierres, conçue par Réal D’Amours, est présentée dans la salle d’accueil. Une activité qu’il vaut la peine de découvrir…

Les organisateurs sont aussi très fiers de présenter les oeuvres de Paul Béliveau, un peintre de grande renommée qui présente son œuvre « Drone », une évocation en 14 tableaux de la destruction du patrimoine syrien, fait de pierres, qui sont autant de peintures qui reproduisent des images prises par des Drones au-dessus du sol syrien et qui évoquent cette destruction du patrimoine bâti.    «Nous sommes très fiers que M. Béliveau ait accepté notre invitation» confie Monsieur Vézina, entre deux poignées de mains aux visiteurs.  En effet, il faut voir les œuvres de Monsieur Béliveau pour en témoigner.

Les visiteurs pourront voir ces expositions du 18 juin au 2 octobre. Plusieurs autres collaborateurs sont mis à contribution afin de compléter la programmation.   Parmi ceux-ci, l’artiste Tim Anderson, l’historienne Évelyne Ferron, le créateur littéraire Réal D’Amours.

Soulignons enfin l’apport précieux de Granite DRC de Rivière-à Pierre, de Pierre et Monuments St-Marc de Saint-Marc-des-Carrières et de Pro-Métal Plus de Deschambault-Grondines, ainsi que les contributions de la Caisse Desjardins de l’Ouest de Portneuf,  du député fédéral Joël Godin et du député provincial, Michel Matte sans qui l’exposition qui est présentée cet été n’aurait pu prendre forme avec autant d’éclat.

C’est un rendez-vous incontournable.

expo_dur_comme_d'la_roche1

Le moulin de la Chevrotière abrite aussi l’exposition « Dur comme d’la roche » cet été.

expo_dur_comme_d'la_roche2

expo_dur_comme_d'la_roche3

expo_dur_comme_d'la_roche4

expo_dur_comme_d'la_roche5

 

Météo Portneuf