Élection à Donnacona : Isabelle Blackburn dit miser sur l’écoute et le bien-être des citoyens

La campagne électorale qui bat son plein à Donnacona voit notamment la candidate Isabelle Blackburn en profiter pour parler des enjeux qu’elle croit être les plus importants pour sa municipalité. Écouter les appréhensions des citoyens et prendre en considération leurs idées et leurs suggestions en est un, assurer leur sécurité et leur bien-être en est un autre.

Mme Blackburn, qui est originaire de Chicoutimi-Nord, vit à Donnacona depuis maintenant quinze ans. Forte des études en journalisme et en gestion des ressources humaines qu’elle a complétées de même que de ses expériences professionnelles, notamment en tant que fonctionnaire, sachez qu’elle réalisera un rêve de longue date si elle arrive à être élue, le 19 juin prochain. Si elle a choisi de faire le saut en politique maintenant, nous a-t-elle confié, c’est que « tout dans [sa] vie favorise ça ». Il faut savoir qu’en tant que rédactrice, elle vient de compléter un projet des plus imposants pour la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et qu’elle peut maintenant s’attaquer à de nouveaux défis.

En entrevue, celle qui soutient déjà vouloir solliciter un second mandat si elle en obtient un premier a été invitée à se prononcer sur différents sujets d’actualité. Estimant qu’« on ne peut pas rester comme ça », elle a d’abord dit appuyer les actions du comité santé Portneuf qui milite pour le maintien et l’amélioration des soins offerts dans la région. Cela dit, elle ne s’est prononcée ni pour, ni contre le projet d’oléoduc Énergie Est que caresse TransCanada, arguant qu’elle n’est pas suffisamment informée pour prendre position.

En matière de développement, Isabelle Blackburn a dit croire que le plus important, c’est que Donnacona aille de l’avant avec des projets qui lui permettront de se distinguer. En tant que mairesse, elle appuierait notamment la construction du complexe hôtelier dont la ville est en voie de se doter. « C’est un besoin essentiel », a-t-elle ajouté à ce sujet. Toujours en matière de distinction, mentionnons qu’elle a souhaité parler du projet du Relais de la Pointe des Écureuils qui, tout comme le Festival de blues, permet à la municipalité de se démarquer. Dans la foulée, elle a promis qu’elle « va toujours favoriser la culture » et qu’elle considère bien important que la Maison de la culture Georges-Hébert-Germain et l’École de musique Desjardins soient conservées. Selon elle, notez finalement qu’il importe que les secteurs de la rue Notre-Dame et de la route 138 fassent tous deux l’objet d’un développement durable.

Si elle accède à la mairie, il est intéressant de préciser que Mme Blackburn entend demander un allègement de tâche à la RAMQ. Ceux qui le souhaitent trouveront plus de détails sur elle au www.isabelleb2016.com de même que sur sa page Facebook. On y lit notamment que l’honnêteté et la transparence font partie de ses convictions.

Le dimanche 19 juin prochain, les électeurs de Donnacona auront à choisir entre Isabelle Blackburn et Jean-Claude Léveillée. Ils pourront aussi voter par anticipation le dimanche 12 juin.

isabelle_blackburn_photo

La candidate Isabelle Blackburn