Dix ans de programmation et de conception pour beauware inc.

Fort de la formation qu’il a suivie pour devenir analyste-programmeur, Richard Couture a d’abord choisi d’acquérir de l’expérience en informatique et de perfectionner son anglais en allant travailler à Toronto. Par la suite, ce Lévisien d’origine a fait de Saint-Raymond sa nouvelle terre d’accueil et c’est dans ce patelin comme aux alentours qu’il s’est fait connaître grâce à beauware inc.

Avant de fonder sa propre entreprise, en 2005, Richard Couture a travaillé pendant plus de treize ans dans la capitale ontarienne. Là-bas, des firmes d’envergure ont fait appel à ses services. On retiendra qu’il a œuvré chez FirstByte Software (logiciel de comptabilité), Colliers Int’l (gestion d’édifices commerciaux), Navantis (site de fonds mutuels) de même qu’au St. Michael’s Hospital (système de gestion des physiciens). Toujours à Toronto, ajoutons qu’il a participé à un projet de très grande envergure lorsqu’il a travaillé sur un site de paiement de factures en ligne pour CGI et BCE Emergis.

Question de s’évader du béton de la grande ville, celui à qui on doit notamment le site Web d’InfoPortneuf a pris la décision de rentrer au Québec. C’est à ce moment qu’il s’est installé dans notre région et qu’il a fondé beauware inc. Cette entreprise spécialisée dans le développement de logiciels et de sites Web verse principalement dans le commerce électronique, les points de vente mobiles (POS) et les systèmes de gestion intégrés (ERP). Bien entendu, Richard Couture s’y connaît aussi dans la création de sites Web. Notez que depuis qu’il s’est lancé en affaires, plus d’une centaine de clients lui ont fait confiance et il tient à les remercier tous. Après tout, c’est grâce à eux que son entreprise a passé le cap des dix ans l’année dernière.

Pour plus d’information sur beauware inc. et les services qu’offre Richard Coutre avec passion, visitez le www.beauware.com ou composez le 418 337-1949.

richard_beauware_juin2016_1

Richard Couture a célébré les dix ans de son entreprise l’an dernier.